3 min de lecture Emmanuel Macron

Pourquoi Emmanuel Macron veut-il parler de laïcité ?

ÉDITO - Jeudi 4 janvier, Emmanuel Macron a présenté ses vœux aux autorités religieuses. Il a prévu de s'exprimer sur le sujet à plusieurs reprises dans l'année.

Alba Ventura L'Edito politique Alba Ventura
>
Pourquoi Emmanuel Macron veut-il parler de laïcité ? Crédit Image : AFP / Ludovic Marin | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Olivier Bost
Olivier Bost

Jeudi 4 janvier, Emmanuel Macron a présenté ses vœux aux autorités religieuses et il a confirmé qu'il avait prévu de s'exprimer sur ce sujet à plusieurs reprises dans l'année. Il souhaite parler laïcité, mais aussi de l'islam et de la République en France tout en dissociant les deux.

Tout cela reste flou. Son entourage même le plus proche n'est pas forcément du même avis. Emmanuel Macron semble aussi cultiver plusieurs discours sur ces sujets à haute sensibilité et de très forte susceptibilité. 

Juste avant Noël, quand il avait reçu les représentants des autorités religieuses une première fois, Emmanuel Macron leur a dit qu'il était attentif selon plusieurs témoins à une radicalisation de la laïcité. Jusque-là le mot "radicalisation" et même "intégriste" était plutôt utilisé pour les religions, c'est donc assez surprenant de parler de radicalisation pour la laïcité comme s'il planait la menace d'un retour des "bouffeurs de curés".

À lire aussi
Une marionnette géante représentant Donald Trump en clown maléfique tient une figurine d'Emmanuel Macron durant le carnaval de Nice. Nice
VIDÉO - Nice : quand le Carnaval grime les hommes politiques

Emmanuel Macron considère que les religions ont droit de cité dans le débat public et politique

Olivier Bost
Partager la citation

Emmanuel Macron, qui ne s'est jamais exprimé publiquement sur le sujet de puis son arrivée à l’Élysée a précisé sa pensée mercredi : la loi de 1905 impose un État et des services publics neutres, mais la société, elle, est plurielle. La loi de 1905 permet donc à chacun de croire ou de ne pas croire. On pourrait donc croire qu'il veut en rester là.

Emmanuel Macron considère que les religions ont le droit de cité dans le débat public et politique. Il veut par exemple les associer au débat sur la bioéthique, sur la PMA ou la fin de vie. Par ailleurs, sur les questions comme le burkini, il considère que cela ne relève pas de la laïcité mais de l'ordre public. Il établit une différence entre la laïcité, c'est-à-dire la neutralité de l'État, et les faits religieux.

Jean-Michel Blanquer est par exemple pour l’interdiction du voile concernant les mères qui accompagnent les sorties scolaires. Cette position n'est pas partagée par tout le monde au sein du gouvernement et cette nuance, cette façon de voir le choses, cette pensée complexe, Emmanuel Macron a décidé d'en parler dans des discours. Plusieurs personnes dans son entourage, le poussent à s'exprimer là-dessus mais d'autres redoutent un piège.

Emmanuel Macron veut aussi parler de la question de l'islam en France

Olivier Bost
Partager la citation

Car s'il parle de laïcité, ce sera uniquement pour parler de l'islam : c'est la crainte de certains de ses alliés. C'est le cas de François Bayrou par exemple, ou - même s'ils ne se parlent plus - de celui de François Hollande. C'est donc un terrain glissant sur lequel il n'y aurait que des coûts à prendre.

Sur la question de la laïcité, Emmanuel Macron veut aussi parler de la question de l'islam en France. La question pour lui c'est : "comment vit notre société avec l'islam ?" Car l'islam est une religion qui s'est développé en France après la loi de 1905. Il veut aborder cette question de manière dépassionnée... on peut déjà lui souhaiter bon courage.

Une tentative aux précédents houleux

Poser la question - c'est comme ça que ce sera interprété - c'est considérer qu'il y a un problème entre la République et l'islam. Derrière cette question, il y a bien sûr pour les 5 millions de Français de confession musulmane, la question de l’organisation de l’islam de France.

Une question récurrente à laquelle s'étaient attaqué Nicolas Sarkozy et François Hollande. Et ni l'un ni l'autre ne sont arrivés à leur objectif : avoir une autorité religieuse reconnue qui structure et organise l'islam de France, cela veut dire que l'État s'en mêle sans bafouer son principe de laïcité.

Vous voyez toutes la complexité de ce sujet... Comme à son habitude Emmanuel Macron prévoit un débat des discours puis des choix et, comme il le dit souvent, il n'a "pas de tabou". Seul risque pour lui : se retrouver avec un débat comme celui de l'identité nationale comme au temps de Sarkozy. À l'époque, cela n'avait servi que de défouloir souvent haineux.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Emmanuel Macron Laïcité Islam
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791702865
Pourquoi Emmanuel Macron veut-il parler de laïcité ?
Pourquoi Emmanuel Macron veut-il parler de laïcité ?
ÉDITO - Jeudi 4 janvier, Emmanuel Macron a présenté ses vœux aux autorités religieuses. Il a prévu de s'exprimer sur le sujet à plusieurs reprises dans l'année.
https://www.rtl.fr/actu/politique/pourquoi-emmanuel-macron-veut-il-parler-de-laicite-7791702865
2018-01-05 12:36:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/R5r150b4lB3y0_ZNWbqUBg/330v220-2/online/image/2017/1208/7791323543_emmanuel-macron-le-23-novembre-2017-a-paris.jpg