2 min de lecture Front national

Pour Sophie Montel, "un certain nombre" d'ONG "facilitent l'immigration clandestine"

REPLAY - INVITÉE RTL - Pour la députée européenne Front National, "il faut stopper" les ONG qui aident les migrants.

245_MARTICHOUX L'invité de RTL Elizabeth Martichoux iTunes RSS
>
Sophie Montel : "Il est intéressant que le FN travaille avec d'autres mouvements souverainistes" Crédit Image : Loïs Richard | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Marie Zafimehy
Marie Zafimehy

Jeudi 3 août, l'Italie a déployé des navires militaires sur ses côtes et bloqué le navire d'une ONG allemande d'aide aux migrants. Le pays espère ainsi freiner l'immigration clandestine qui s'intensifie depuis quelques années. Une décision saluée par la députée européenne Front national Sophie Montel. "Ce qui va faire baisse le nombre de migrants, c’est effectivement le fait de contrôler ses frontières", a-t-elle déclaré au micro de RTL.

Que l'Italie décide d'empêcher les ONG d'aider les migrants lui semble une décision pragmatique. "Un certain nombre d’entre elles facilitent immigration clandestine et c'est particulièrement inadmissible, donc il faut les stopper". La députée européenne et ex-présidente du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté préconise également l'installation de "camps dans les pays d’origine ou à la frontière des zones de guerres ou de tensions". Selon elle cela permettrait de "traiter les cas les uns après les autres et attendre que la situation se stabilise".

Les 3 milliards d'euros offerts à Rihanna "plus utiles au plan Borloo"

"Il ne s'agit pas d'être sans cœur", se justifie Sophie Montel. "Il faut participer au co-développement dans les pays d'origine", explique-t-elle avant de citer l'exemple du plan développé par Jean-Louis Borloo pour électrifier l'Afrique. "Quand je vois que le président de la République va offrir comme ça 3 milliards d'euros à Madame Rihanna, je pense qu'ils seraient peut-être plus utiles pour des plans comme le plan Borloo", s'irrite-t-elle.

À lire aussi
Louis Aliot, le 17 octobre 2015 justice
Soupçon d’emploi fictif : Louis Aliot entendu à la PJ de Montpellier


Quant à l'objectif d'Emmanuel Macron de ne plus avoir de migrants "dans les rues, dans les bois", elle n'y "croit pas du tout". "Emmanuel Macron applique la politique de l’Union européenne et que l'Union européenne impose des quotas de migrants". 

Le ministère de l'Intérieur a lui promis l'ouverture de deux camps d'accueil et d'examen de situation (CAES), une mauvaise décision selon Sophie Montel. "On ne demande pas à la population ce qu’elle en pense et on s’étonne qu’il y ait des tensions" a-t-elle déclaré avant de conclure : "Je pense que la situation est suffisamment dramatique et suffisamment tendue, ce n'est pas la peine de rajouter de l'huile sur le feu".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Front national
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789603193
Pour Sophie Montel, "un certain nombre" d'ONG "facilitent l'immigration clandestine"
Pour Sophie Montel, "un certain nombre" d'ONG "facilitent l'immigration clandestine"
REPLAY - INVITÉE RTL - Pour la députée européenne Front National, "il faut stopper" les ONG qui aident les migrants.
https://www.rtl.fr/actu/politique/pour-sophie-montel-un-certain-nombre-d-ong-facilitent-l-immigration-clandestine-7789603193
2017-08-04 08:52:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/u8xTf0McO1lLA6wzJW2rzQ/330v220-2/online/image/2017/0804/7789603279_sophie-montel-etait-l-invite-de-rtl-le-4-aout-2017.jpg