1 min de lecture Manuel Valls

Pour Michel Onfray, Manuel Valls "perd les pédales"

Le philosophe français a répondu au Premier ministre, qui l'accusait de "perdre les repères" en évoquant Alain de Benoist dans une interview.

Le philosophe français, Michel Onfray, en novembre 2011
Le philosophe français, Michel Onfray, en novembre 2011 Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Claire Gaveau
Claire Gaveau
Journaliste RTL

"Manuel Valls, l'ami de BHL, perd les pédales". Michel Onfray n'a pas tardé à réagir après les accusations du Premier ministre qui l'accusait de "perdre les repères". Au micro de Europe 1/iTÉLÉ/Le Monde, Manuel Valls avait vivement critiqué les prises de position du philosophe. 

"Quand un philosophe connu, apprécié par beaucoup de Français, Michel Onfray, explique qu'Alain de Benoist - qui était le philosophe de la Nouvelle droite dans les années 70 et 80 et qui, d'une certaine manière a façonné la matrice idéologique du Front national - vaut mieux que Bernard Henri-Lévy, ça veut dire qu'on perd les repères", a attaqué le Premier ministre.

L'intellectuel de gauche avait en effet déclaré, dans une interview au Point, "préférer une analyse juste d'Alain de Benoist à une analyse injuste de Minc, Attali ou BHL". Loin de lui pourtant un retournement de veste. Dans une chronique pour Le FigaroVox, Michel Onfray a alors remis les choses au clair. 

Je préférais une idée juste, fût-elle de droite, à une idée fausse même si elle est de gauche, surtout si elle est de gauche

Michel Onfray
Partager la citation

"S’il faut une explication de texte à Manuel Valls (...) je disais que, moi qui suis de gauche, je préférais une idée juste, fût-elle de droite, à une idée fausse même si elle est de gauche, surtout si elle est de gauche. Quel philosophe, quel citoyen même, pourrait soutenir le contraire d’ailleurs, sauf à préférer l’erreur et le faux pour des raisons idéologiques ?", a-t-il déclaré. 

Il faut bien que la situation électorale soit catastrophique pour que cet homme délire et panique à ce point

Michel Onfray
Partager la citation
À lire aussi
Manuel Valls élections municipales
VIDÉO - Manuel Valls entre en campagne à Barcelone, et croit à une "remontada"

Mais Michel Onfray est allé encore plus loin dans ses explications, habillant le Premier ministre pour l'hiver. "Manuel Valls, l'ami de BHL, perd les pédales ! Il faut bien que la situation électorale soit catastrophique place Beauvau pour que cet homme qui côtoya Jankélévitch chez ses parents quand il était enfant délire et panique à ce point face à la Bérézina qui s'annonce !"

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Manuel Valls Parti socialiste Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants