1 min de lecture Politique

Pour Fillon, les "petites phrases, les états d'âmes... la Majorité doit s'en dispenser"

François Fillon a appelé mardi la majorité à se dispenser de "petites" phrases et d'"états d'âme", alors que le nouveau virage sécuritaire engagé pendant l'été par Nicolas Sarkozy ne cesse de faire polémique au sein d'une partie de la droite. La France "doit se rassembler en résistant au retour de ce vieux travers qui consiste à nous diviser sur l'accessoire au lieu d'unir nos forces sur l'essentiel", a lancé le Premier ministre en clôture du Campus des jeunes UMP à Port-Marly, en région parisienne.

micro générique
La rédaction de RTL Journalistes RTL

Envoyez vos photos/vidéos sur Témoins RTL

Logo Témoins

"Et ce rassemblement, il est d'abord valable pour nous-mêmes! Les petites phrases, les états d'âme, la majorité a le devoir de s'en dispenser", a poursuivi M. Fillon, qui a réitéré ses attaques contre son prédécesseur Dominique de Villepin, qui avait évoqué une "tâche de honte" sur le drapeau.

"Qu'un ancien Premier ministre se drape dans le drapeau tricolore pour injurier la politique du chef de l'Etat n'est pas digne", a-t-il dit.

Il a de nouveau défendu la politique du gouvernement à l'égard des Roms: "Ni  stigmatisation ni surenchère ni impuissance, voilà notre ligne de conduite, et je n'accepte pas la posture de ceux qui, insidieusement ou explicitement, dressent des parallèles avec la France des années 40".

Lire la suite
Politique Immigration UMP
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants