1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Pour Audrey Azoulay, Emmanuel Macron est "quelqu'un de talent"
1 min de lecture

Pour Audrey Azoulay, Emmanuel Macron est "quelqu'un de talent"

INVITÉE RTL - Reste à savoir, pour la ministre de la Culture, ce que l'ancien ministre de l'Économie compte faire de ce talent.

Audrey Azoulay, ministre de la Culture, au micro de RTL le 9 septembre 2016
Audrey Azoulay, ministre de la Culture, au micro de RTL le 9 septembre 2016
Crédit : Romain Boé / SIPA pour RTL
Audrey Azoulay était l'invitée de RTL
12:10
"Sur le fond, le burkini ne correspond pas à mes valeurs, aux valeurs que l'on défend pour les femmes", dit Audrey Azoulay
01:05
Terrorisme : la culture, "seule réponse durable pour la France" selon Audrey Azoulay
00:49
François Hollande "pense à l'avenir', se félicite Audrey Azoulay
00:46
Audrey Azoulay était l'invitée de RTL
12:24
Clémence Bauduin
Clémence Bauduin

Emmanuel Macron, détesté de tous au gouvernement ? La ministre de la Culture et de la Communication, Audrey Azoulay, nuance ces considérations, ce vendredi 9 septembre au micro de RTL. "C'est quelqu'un de talent", reconnaît-elle. Sa démission du gouvernement, le 30 août, laisse à certains un goût amer, interprété comme une "trahison" envers François Hollande. Mais "tout dépend de ce qu'il va faire", estime la ministre.

Emmanuel Macron, possible candidat à la présidentielle 2017, intéresse l'électorat selon les sondages dans lesquels son nom apparaît. "Je pense qu'il y a un besoin de renouveau, et qu'il correspond à ce besoin de renouveau", lui reconnaît Audrey Azoulay. "La question est : le talent c'est bien, mais qu'est-ce qu'on en fait ?", poursuit-elle. 

Fidèle au couple exécutif, la ministre de la Culture salue le choix du président de la République d'avoir laissé sa place à ce nouveau visage politique au sein du gouvernement. "Il faut reconnaître à François Hollande le mérite d'avoir décelé ce talent, de l'avoir d'abord pris dans son équipe puis de l'avoir nommé ministre. La question est ensuite : que va-t-il faire de ce talent ? Va-t-il être une force de division ou une force apportée à son camp ?", s'interroge Audrey Azoulay. Pour l'heure, Emmanuel Macron, lui, multiplie déclarations et déplacements. Il fait cavalier seul, en parallèle d'une course à la présidentielle en pleine accélération.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/