2 min de lecture Gaston Flosse

Polynésie : le retour du "vieux lion"

L'autonomiste Gaston Flosse, âgé de 81 ans, est arrivé en tête du second tour des élections territoriales organisées en Polynésie française dimanche. Avec plus de 45%, il devance largement son grand rival Oscar Temaru.

studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Le "vieux lion" est de retour en Polynésie française. L'insubmersible autonomiste Gaston Flosse, 81 ans, a mené sa liste à la victoire aux élections territoriales dimanche, évinçant de la tête de cette collectivité du Pacifique son rival Oscar Temaru. Ce dernier a été sanctionné pour s'être plus attaché à son combat pour l'indépendance, qu'à celui contre la crise économique.

Le sénateur DVD et ancien président de cette collectivité, à la très large autonomie, a largement remporté le second tour du scrutin. Sur l'ensemble des cinq archipels, sa liste a réuni 45,11% des voix, contre 29,26% au président sortant, l'indépendantiste Oscar Temaru, et 25,63% à l'autre autonomiste de cette triangulaire, Teva Rohfritsch.

L'élection de l'homme le plus corrompu de la République.

René Dosière, député socialiste
Partager la citation

"Le peuple polynésien nous a accordé sa confiance", s'est réjoui Gaston Flosse, qui a aussi reconnu dans ce score "un vote sanction" à l'égard de Temaru, de "sa politique d'indépendance" en voulant faire inscrire la Polynésie sur la liste de l'ONU des pays à décoloniser et de sa "gestion calamiteuse face au chômage et à la pauvreté", qui touche environ 30% de la population.

À lire aussi
L'ancien président et sénateur de la Polynésie française Gaston Flosse, le 25 juillet 2014 (archives). Gaston Flosse
Polynésie française : Flosse jugé dans des affaires "d'espionnage"

Bon connaisseur de l'Outre-Mer et limier de l'utilisation des deniers publics, le député PS René Dosière a, lui, déploré l'élection de "l'homme le plus corrompu de la République", surtout à l'heure où "le président et le gouvernement valorisent la probité et la transparence".

La majorité absolue pour Gaston Flosse

Une forte prime majoritaire est attribuée au vainqueur pour garantir la stabilité politique, après neuf ans de valse de gouvernements. Le Tahoeraa de Gaston Flosse disposera désormais de 38 des 57 sièges à l'Assemblée locale, contre 11 sièges à l'UPLD d'Oscar Temaru et 8 sièges à A Ti'a Porinetia de Teva Rohfritsch. "Nous disposons bien de la majorité absolue", a souligné Gaston Flosse.

Le taux de participation pour cette élection reine a dépassé les 72%, dans ce pays de 270 000 habitants, selon les chiffres publiés par le haut-commissariat. Les résultats définitifs seront annoncés lundi soir à Papeete (mardi matin heure de Paris). L'élection du président de l'Assemblée de la Polynésie est prévue le 16 mai. Edouard Fritch, dauphin et ex-gendre de M. Flosse, est pressenti à ce poste.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gaston Flosse Gaston Flosse Oscar Temaru
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7761146286
Polynésie : le retour du "vieux lion"
Polynésie : le retour du "vieux lion"
L'autonomiste Gaston Flosse, âgé de 81 ans, est arrivé en tête du second tour des élections territoriales organisées en Polynésie française dimanche. Avec plus de 45%, il devance largement son grand rival Oscar Temaru.
https://www.rtl.fr/actu/politique/polynesie-le-retour-du-vieux-lion-7761146286
2013-05-06 16:03:54