1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Politique : l'évolution de la droite en France
2 min de lecture

Politique : l'évolution de la droite en France

REPLAY - Pour rassembler tous les Français au sein d'un seul parti politique et arriver au pouvoir, Charles de Gaulle a fondé le RPF en 1947. Au fil des années, l'UMP s'est inspiré de la philosophie gaulliste pour accéder à l’Élysée.

c
c
Crédit : RTL
Politique : l'évolution de la droite en France
04:39
micro generique
La rédaction de RTL

Pour rassembler tous les partis politiques et les réunir au-delà des clivages traditionnels, le général de Gaulle a fondé le RPF (Rassemblement du peuple français) en avril 1947. Dès son lancement, le RPF a connu un immense succès. Un an après sa fondation, il est parvenu à rassembler plus de 500.000 membres. C'est grâce à la popularité de son mouvement que Charles de Gaulle est arrivé au pouvoir.

Durant la deuxième moitié du XXème siècle, ce parti populaire fidèle à la République a inspiré de nombreuses formations politiques. L'UNR (Union pour la nouvelle république), l'UDR (Union des démocrates pour la cinquième république) et le RPR (Rassemblement pour la république) se sont également conformés à l'idéologie du gaullisme. 

En 1976, l'ex président Jacques Chirac, avait décidé de fonder le RPR dans le but de dépasser les clivages politiques traditionnels. Il s'agissait d'un parti qui se revendiquait comme étant 100% gaulliste et républicain.

Il est bien clair que dans l'avenir le mouvement gaulliste ne pourra pas être classé comme un mouvement de droite. Ce n'est ni sa vocation ni sa volonté.

Jacques Chirac, ancien président de la République

En créant le RPR, Jacques Chirac ambitionnait de restaurer l'autorité de l'État, défendre la nation française mais aussi construire un parti uni qui puisse le conduire à l’Élysée. Ainsi, grâce à l'union et la force du RPR, il est parvenu à remporter les présidentielles en 1995, après l'échec de ses deux premières tentatives en 1981 et 1988. 

À lire aussi

En 2002, l'UMP (Union pour un mouvement populaire) a aussi réussi à rassembler tous les partis de droite sous la même bannière. Dirigée par Alain Juppé à ses débuts, la formation va également devenir une "machine à gagner". En 2007, l'UMP triomphe avec l'élection de son leader Nicolas Sarkozy aux présidentielles. Mais en 2012, le PS lui vole la vedette avec l'élection de François Hollande. Au fil des années, les scandales des affaires comme Bygmalion salissent l'image de l'UMP qui a finalement décidé de se rebaptiser Les Républicains en 2015. Un nom qui symbolise un nouveau départ. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/