1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Policiers agressés dans l'Essonne : "Je n'appelle pas ça des 'sauvageons', mais des barbares", réagit Bruno Le Maire
1 min de lecture

Policiers agressés dans l'Essonne : "Je n'appelle pas ça des 'sauvageons', mais des barbares", réagit Bruno Le Maire

REPLAY - INVITÉ RTL - Bruno Le Maire s'est exprimé sur la sécurité en France, et les "zones de non droit", niées par le gouvernement, selon lui.

Bruno Le Maire sur RTL le 11 octobre 2016
Bruno Le Maire sur RTL le 11 octobre 2016
Crédit : Frederic Bukajlo SIPA pour RTL
Bruno Le Maire était l'invité de RTL le 11 octobre 2016
09:33
Policiers agressés dans l'Essonne : "Je n'appelle pas ça des sauvageons, j'appelle ça des barbares", réagit Bruno Le Maire
00:22
Bruno Le Maire : "Je me bats pour gagner"
02:17
Bruno Le Maire tacle Alain Juppé et Nicolas Sarkozy
09:39
Clarisse Martin
Clarisse Martin

Dans la nuit du samedi 8 au dimanche 9 octobre, deux voitures de police ont été agressées aux cocktails Molotov à Viry-Châtillon, dans l'Essonne. Un fait divers qui a fait réagir le candidat à la primaire de la droite et du centre Bruno Le Maire. "Oui, il y a des zones de non-droit en France", affirme-t-il, même si Manuel Valls et le gouvernement affirment le contraire, ce que Bruno Le Maire considère comme un "déni de réalité". 

Au micro de RTL, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a employé le terme de 'sauvageons' pour qualifier les agresseurs, lundi 10 octobre. "Je n'appelle pas ça des sauvageons, j'appelle ça des barbares", tranche le candidat de la primaire Les Républicains, plaidant pour rétablir un "État fort" et recentrer l'État sur "l'autorité et la protection des Français". En France, "il y a des limites invisibles qu'on ne peut pas franchir", considère Bruno Le Maire, citant sa ville d'Évreux en exemple. Des limites érigées par les trafics de stupéfiants selon lui.

Pour remédier à cet affaiblissement de l'État qu'il conteste, Bruno Le Maire plaide pour renforcer les effectifs des forces de l'ordre, "revenir aux effectifs de 2007" pour "permettre aux forces de l'ordre de garantir la protection de tous les Français sur tout le territoire".

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/