2 min de lecture Santé

PMA pour toutes les femmes : "L'Élysée avance sur des œufs", constate Alba Ventura

ÉDITO - L'exécutif fait tout pour éviter que le débat sur la procréation médicalement assistée ne s'envenime.

L'Edito Politique - Olivier Bost L'Edito politique Olivier Bost iTunes RSS
>
PMA pour toutes les femmes : "L'Élysée avance sur des œufs", constate Alba Ventura Crédit Image : AFP / Philippe Desmazes | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
L'invite´ de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura et Loïc Farge

Ca s'enflamme autour du débat sur la procréation médicalement assistée (PMA). Emmanuel Macron a promis que toutes les femmes pourraient y avoir accès, y compris les couples de femmes et les femmes célibataires. Choses promises, choses dues : le processus sera enclenché. La secrétaire d'État à l'égalité entre les hommes et les femmes a indiqué que le débat aurait lieu en 2018. C'est parti ? Il faut le dire vite. Marlène Schiappa s'est sans doute beaucoup avancée. À l'Élysée, on avance plutôt sur des œufs sur cette question. Même s'il s'agit d'une promesse de campagne. Emmanuel Macron a bien noté que si le Conseil d'éthique avait rendu un avis favorable en juin, cet avis n'était pas unanime. Il y a des interrogations. Et c'est normal.

La PMA "pour toutes", cela sous-entend que l'on passe d'un problème strictement médical (l'infertilité) à une autre façon de concevoir des enfants. Avec tout ce qui en découle. Par exemple l'ampleur du remboursement par la Sécurité sociale, s'il y a prise en charge. Et dans ce cas, jusqu'à quel âge ? Autre question : la gratuité des dons. Aujourd'hui le don de sperme est gratuit, mais il y en juste assez pour répondre aux cas d'infertilité. Et puis quid de l'absence du père ? Puisque comme le note le Conseil d'éthique, "la société considère que l'absence de père est un préjudice". Et forcément se posera la question du droit aux origines.

On voit bien que sur ces questions rien n'est simple. Dès qu'on touche à la famille et aux enfants, on est dans le domaine de l'intime. Et ce n'est pas parce qu'il y a une loi que c'est facile. On sait aussi qu'il y a un état de fait. Il y a des femmes, seules ou en couple, qui partent en Espagne ou en Belgique faire des enfants. Elles en ont les moyens, certes. Est-ce qu'on laisse faire ?  Ou est-ce qu'on décide qu'elles ont le droit de procréer, parce que rien ne prouve que l'enfant sera mal élevé ? Vous voyez tout ce que cela soulève.

"Aucune conscience ne sera heurtée"

Mais il y a une forte hostilité. La Manif pour Tous est prête à se mobiliser. Laurent Wauquiez explique que cela va aboutir à la "marchandisation du corps de la femme" - autrement dit la GPA. C'est l'argument des "contre", qui se disent qu'à partir du moment où l'on autorise les femmes homosexuelles, les hommes vont revendiquer la même chose. Peut-être. Rappelons qu'il y a en France des couples d'hommes qui ont des enfants. Rappelons aussi que si la PMA est autorisée, la GPA reste interdite. Mais vous voyez combien c'est sensible, et combien il est urgent d'aborder ces questions de manière apaisée.

À lire aussi
La cigarette est toujours à l'origine d'un décès sur huit en France santé
Journée sans tabac : patchs, thérapies, applis... Les conseils pour arrêter de fumer

Emmanuel Macron était au première loges au moment des débats sur le Mariage pour Tous. Ce qu'il veut à tout prix, c'est éviter "l'hystérisation" du débat. À l'Élysée, on répète qu'il faudra écouter, prendre en considération tous les avis, philosophiques et religieux. "Aucune conscience ne sera heurtée", dit-on. Autrement dit, faire l'inverse de ce qui a été fait lors du mariage homosexuel, c'est-à-dire considérer ceux qui étaient "contre" comme des réacs et des fachos, considérer que ceux qui était "pour" était le camp du bien, face aux opposants, le camp du diable. Si on est capable de débattre tranquillement, avec ses convictions mais sans idéologie, alors on aura avancé. Parce que la société, elle, elle évolue sans cesse.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Société PMA
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790100554
PMA pour toutes les femmes : "L'Élysée avance sur des œufs", constate Alba Ventura
PMA pour toutes les femmes : "L'Élysée avance sur des œufs", constate Alba Ventura
ÉDITO - L'exécutif fait tout pour éviter que le débat sur la procréation médicalement assistée ne s'envenime.
https://www.rtl.fr/actu/politique/pma-pour-toutes-les-femmes-l-elysee-avance-sur-des-oeufs-constate-alba-ventura-7790100554
2017-09-15 09:24:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/g-Lj9a4fkLFOhRTO_Q9WbQ/330v220-2/online/image/2017/0915/7790100728_manifestation-en-faveur-de-la-pma-pour-toutes-les-femmes-le-15-juin-2013-a-lyon.jpg