1 min de lecture Pierre Moscovici

Pierre Moscovici souhaite être crédible en tant que commissaire européen

REPLAY - Pierre Moscovici a été nommé ce mercredi 10 septembre futur commissaire européen aux Affaires économiques. Un poste dans lequel il compte faire fi de tout ce qui pourrait nuire à sa crédibilité.

A Bercy, beaucoup de gros dossiers qui échappent à Pierer Moscovici
A Bercy, beaucoup de gros dossiers qui échappent à Pierer Moscovici Crédit : AFP / Fabrice Coffrini
Alain Franco et Charlotte Haas

Après une lutte acharnée entre Paris et Berlin, l'ancien ministre de l'Économie et des Finances a été nommé ce matin 10 septembre futur commissaire européen aux Affaires économiques. 
Le Président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker compte beaucoup sur Pierre Moscovici. C'est lui, qui devra notamment valider ou pas les projets de budgets des États européens en novembre.

Conserver une crédibilité

Mais Pierre Moscovici se garde de tout parti pris pour la France : "Si on était exagérément indulgent avec la France alors on est en proie à une accusation de complaisance.(...) Si à l'inverse on est dans une sévérité bête, à ce moment là on risque de compromettre une économie qui est importante, pas seulement pour elle-même mais pour l'Europe". Et d'ajouter : "Il est question de crédibilité". 

Pour paraître crédible Pierre Moscovici compte avant tout s'appuyer sur "un acquis solide : "Les traités que nous partageons", explique t-il au micro de RTL. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Pierre Moscovici Commission européenne Économie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants