1 min de lecture Politique

Philippe Séguin est mort à l'âge de 66 ans

RTL vous a donné l'information à 8 heures. Philippe Séguin est mort la nuit dernière à son domicile parisien des suites d'une crise cardiaque. Celui qui était Premier président de la Cour des comptes depuis le 21 juillet 2004 avait 66 ans. Ancien ministre des Affaires sociales et de l'Emploi de Jacques Chirac, il a été président de l'Assemblée nationale française de 1993 à 1997 et président du Rassemblement pour la République de 1997 à 1999, avant d'en claquer la porte.

Alain Duhamel
Alain Duhamel avec Jean-Michel Aphatie et Marie-Bénédicte Allaire

Ministre des Affaires sociales et de l'Emploi du gouvernement Chirac pendant la première cohabitation, de 1986 à 1988, Philippe Séguin était né le 21 avril 1943 en Tunisie.

En 1992, à rebours du RPR, il s'était engagé pour le "non" au traité de Maastricht, acceptant de débattre face au président socialiste François Mitterrand, partisan du "oui".

Philippe Séguin avait été l'une des chevilles ouvrières de la victoire présidentielle de Jacques Chirac, en 1995. Sa plus retentissante démission avait été son départ de la présidence du RPR, en pleine campagne des européennes en 1999, laissant alors Nicolas Sarkozy  et Alain Madelin achever la campagne. Il s'était présenté à la mairie de Paris face au socialiste Bertrand Delanoë, en 2001.

Il avait en 2002 organisé deux meetings en faveur de Jacques Chirac. Mais hostile à la constitution de l'UMP, il ne s'était pas présenté aux Législatives de juin, et avait démissionné du Conseil de Paris.

Philippe Séguin avait alors réintégré son corps d'origine, la Cour des Comptes, où il était entré après l'ENA (promotion Robespierre), et se partageait entre cette institution et le Bureau international du travail à Genève. Il était donc resté en congé de la politique, sans mandat, sans parti, sans électeurs avant d'être nommé par Jacques Chirac Premier président de la Cour des Comptes. Ses mémoires se terminaient par "A suivre".

Nicolas Sarkozy a salué jeudi un homme qui ne transigeait pas avec ses convictions et une "grande voix" de la vie nationale française en Philippe Séguin, qui a incarné sa vie durant le gaullisme social. Jacques Chirac a fait part de son "infinie tristesse", disant perdre "un ami" et rendant hommage à "un homme d'honneur, un homme d'Etat d'une exceptionnelle intelligence".

C'est le doyen des présidents de chambre de la Cour des Comptes, Alain Pichon, qui va occuper le poste de premier président par intérim.

Philippe Séguin était, depuis février 2008, président de l'association de préfiguration de la Fondation du Football.

Ecouter aussi :
-
Charles Pasqua sur RTL : "Philippe avait l'étoffe d'un chef de l'Etat"
- Ils ont réagi sur RTL après le décès de Philippe Séguin
- Valéry Giscard d'Estaing : "Philippe Séguin, homme de discussions et de convictions"



Lire la suite
Politique Décès Exclu RTL
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
5931868787
Philippe Séguin est mort à l'âge de 66 ans
Philippe Séguin est mort à l'âge de 66 ans
RTL vous a donné l'information à 8 heures. Philippe Séguin est mort la nuit dernière à son domicile parisien des suites d'une crise cardiaque. Celui qui était Premier président de la Cour des comptes depuis le 21 juillet 2004 avait 66 ans. Ancien ministre des Affaires sociales et de l'Emploi de Jacques Chirac, il a été président de l'Assemblée nationale française de 1993 à 1997 et président du Rassemblement pour la République de 1997 à 1999, avant d'en claquer la porte.
https://www.rtl.fr/actu/politique/philippe-seguin-est-mort-a-l-age-de-66-ans-5931868787
2010-01-07 18:39:00