1 min de lecture Philippe Poutou

Poutou explique son vote pour Hollande en 2012 et insulte Sarkozy

Le candidat du NPA a laissé échapper une insulte à l'encontre de l'ancien chef de l'État, avant de se reprendre, lundi 10 avril.

Philippe Poutou lors du débat de la présidentielle
Philippe Poutou lors du débat de la présidentielle Crédit : Lionel BONAVENTURE / AFP
Léa Stassinet
Léa Stassinet
Journaliste

Philippe Poutou a voté pour François Hollande au second tour de l'élection présidentielle de 2012. C'est ce qu'il a indiqué lundi 10 avril sur le plateau de BFMTV. Le candidat du Nouveau parti anticapitaliste a ensuite expliqué que s'il avait choisi le socialiste, c'est non "pas parce qu'on espérait en Hollande mais parce qu'on se disait 'il faut dégager l'autre con'".

Mais Philippe Poutou s'est repris immédiatement. "Enfin le Sarkozy. Parce qu'il fallait dégager Sarkozy parce qu'on en avait marre et on pensait, d'une certaine manière, que ça ferait un peu de bien", poursuit le candidat. Avant d'enchaîner sur sa déception à chaque fois que la gauche est arrivée au pouvoir. "Mais combien de fois on s'est fait avoir là-dessus ? Combien de fois la gauche a dit qu'elle allait régler nos problèmes ?", s'interroge Philippe Poutou

Le candidat du NPA a également profité de l'interview pour adresser un tacle à François Fillon. Le candidat de la droite et du centre, à la même place que lui il y a une semaine avait confié ne pas réussir à mettre de l'argent de côté. Lorsque la même question a été posée à Philippe Poutou, ce dernier a répondu avec une once d'ironie : "Oui, j'arrive à mettre un peu de côté. Un peu plus que François Fillon, manifestement".  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Philippe Poutou Nicolas Sarkozy
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants