1 min de lecture Libye

Philippe Marini confirme regretter "la disparition du régime Kadhafi"

RÉACTIONS - Philippe Marini maintient son message posté sur Twitter, tandis que la porte-parole du PS, Laurence Rossignol, appelle l'UMP a condamner des propos jugés "indignes".

Philippe Marini a déclaré sur Twitter qu'il regrettait le régime de Mouammar Kadhafi en Lybie à cause de l'afflux de migrants en provenance d'Afrique du Nord
Philippe Marini a déclaré sur Twitter qu'il regrettait le régime de Mouammar Kadhafi en Lybie à cause de l'afflux de migrants en provenance d'Afrique du Nord Crédit : AFP
Eléonore Taicher et Guillaume Chieze

Samedi 12 octobre, le sénateur UMP Philippe Marini a posté un message sur Twitter, dans lequel il écrit "regretter la disparition du régime Kadhafi en Libye", responsable selon lui de "l'afflux des réfugiés africains à Lampedusa et bientôt chez nous [en France]".

Le tweet de Philippe Marini a été posté samedi 12 octobre 2013
Le tweet de Philippe Marini a été posté samedi 12 octobre 2013 Crédit : Twitter / @Philippe_Marini

La gauche a aussitôt dénoncé des propos inadmissibles, à l'image de l'une des porte-paroles du PS, Laurence Rossignol. "Ce qui est ignoble dans les propos de Philippe Marini, c'est d'abord l'absence de compassion, d’indignation humaine. Mais aussi l'idée selon laquelle l'Europe serait bien plus protégée, et les riches plus au chaud, bien plus confortablement installés, si des dictatures étaient installées tout autour, au prix de la souffrance des peuples", déplore-t-elle, consternée, sur RTL.

J'attends de monsieur Copé et de l'UMP qu'ils se désolidarisent de ces propos

Laurence Rossignol
Partager la citation

"C'est une position qui est juste intenable pour un responsable politique et j'attends de monsieur Copé et de l'UMP qu'ils se désolidarisent de ces propos", a-t-elle également déclaré.

Marini persiste et signe

Au micro de RTL, Philippe Marini, lui, maintient ses propos. "Je regrette que l'effondrement de l’État en Libye fasse de la Libye un pays où le trafic des passeurs prospère", explique-t-il.

Nos beaux intellectuels (...) n'osent plus commenter l'évolution des choses

Philippe Marini
Partager la citation
À lire aussi
Des migrants sur une embarcation en janvier 2020 (illustration) Migrants
Coronavirus et crise migratoire : la Libye proche d'un désastre humanitaire

Il poursuit son raisonnement : "Il était, il y a deux ans, politiquement correct d'applaudir les Printemps arabes. Je crois qu'aujourd'hui, c'est le désenchantement, mais nos beaux intellectuels se font discrets, ils n'osent plus commenter l'évolution des choses. C'est simplement une constatation."

>
Philippe Marini maintient ses propos sur la Libye Crédit Média : Guillaume Chieze | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Libye Mouammar Kadhafi Philippe Marini
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants