3 min de lecture Présidentielle 2017

Pénélope Fillon, une femme discrète au coeur d'une polémique nationale

PORTRAIT - L'épouse de François Fillon est accusée par "Le Canard Enchaîné" d'avoir occupé un emploi fictif aux frais du contribuable. Un coup dur pour cette femme de 61 ans qui n'a jamais voulu trop s'impliquer dans la vie publique française.

François Fillon et son épouse, Penelope, le 12 septembre 2008 à l'Élysée
François Fillon et son épouse, Penelope, le 12 septembre 2008 à l'Élysée Crédit : GERARD CERLES / AFP
Clarisse Martin
Clarisse Martin
et Philippe Peyre

Elle est au cœur d'une polémique qui ne cesse d'enfler. Pénélope Fillon est accusée par Le Canard Enchaîné d'avoir occupé un emploi fictif en tant qu'attachée parlementaire de son mari entre 1998 et 2002. Elle n'aurait laissé aucune trace d'elle à l'Assemblée nationale mais a pourtant bien touché 500.000 euros pour ce travail.

Cette polémique, qui constitue un tournant dans la campagne présidentielle de son mari, vise une femme très discrète, en retrait de la vie médiatique et dont on ne connaît finalement que très peu. Galloise de 61 ans, elle est pourtant l'épouse d'un homme qui n'a cessé d'occuper la vie politique française depuis 1981. "À la fin de cette semaine, tout disparaîtra et je pourrai continuer comme avant", déclarait-elle en 2007 au moment où sa vie d'épouse de premier ministre arrivait à terme. C'était sans compter sur la victoire de son mari à la primaire de la droite et du centre en novembre 2016 mais cette déclaration illustre bien la personnalité discrète de Pénélope Fillon, très peu friande d'interventions publiques.

Une "paysanne"

À la veille de sa venue sur RTL, mercredi 16 novembre 2016, et alors qu'il était en déplacement à Asnières-sur-Seine, la femme de François Fillon s'était - fait très rare - exprimée publiquement depuis la maison de l'Amérique latine, à la tête du groupe dont elle est devenue la marraine, "les femmes avec Fillon".

"Elle porte un témoignage, dans le cadre d'un mouvement créé sur les femmes
, avait commenté le député de Paris au micro d'Elizabeth Martichoux. Elle m'accompagne dans la vie politique depuis plus de 30 ans, elle est conseillère municipale dans la Sarthe". Et d'ajouter : "Je vous assure que vous ne la verrez pas sur les écrans de télévision pour faire campagne". Si elle comptait éviter les télévisions, c'était sans savoir qu'elle se retrouverait à la une du journal satirique quelques semaines plus tard.

Au Telegraph en 2007, cette femme aux cheveux grisonnants s'était définie elle-même comme une "paysanne", ajoutant que les médias n'étaient sont pas son "habitat naturel". Avocate de formation - elle a rencontré François Fillon sur les bancs de l'université en 1976 -, Pénélope Fillon n'a pourtant jamais travaillé si l'on en croit sa fiche d'élue au Conseil municipal de Solesmes (Sarthe), où elle siège depuis 2014. En effet, il est simplement inscrit "femme au foyer" pour évoquer sa situation professionnelle.

Il y a 35 ans je n'imaginais pas être la femme d'un premier ministre français

Pénélope Fillon
Partager la citation
À lire aussi
François Hollande à Blois, le 14 novembre 2018 présidentielle 2017
Présidentielle 2017 : François Hollande regrette de ne pas s'être présenté

À la question de savoir si elle s'imagine devenir un jour première dame de France, Pénélope Fillon, née Clarke, a affirmé ne pas se projeter. "Quand j'ai épousé François il y a trente-cinq ans, je n'imaginais pas être la femme d'un premier ministre français. Mais par tempérament je m'adapte", a-t-elle assuré dans les colonnes de Paris-Match en 2015. 

Celle qui cultive la discrétion n'a été mise à contribution pour la première fois que dans le cadre de la campagne de son mari pour la primaire de la droite et du centre. Elle se retrouve aujourd'hui au cœur de la machine médiatique mais n'a, pour l'heure, pas réagi aux affirmations du Canard Enchaîné. C'est son mari qui est monté au créneau, se disant "scandalisé par le mépris et la misogynie" de l'article du journal satirique. 

Pénélope Fillon aura-t-elle à se défendre publiquement de ces accusations alors que son mari vise la plus haute fonction de l'État ? Une chose est certaine, l'épouse de François Fillon devra bel et bien sortir de sa réserve si son mari devient président de la République en mai prochain.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Portrait François Fillon
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants