1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Penelope Fillon aurait touché 45.000 euros d'indemnités de licenciement
1 min de lecture

Penelope Fillon aurait touché 45.000 euros d'indemnités de licenciement

Selon "Le Canard enchaîné", l'épouse de François Fillon aurait bénéficié de 45.000 euros d'indemnités de licenciement de la part de l'Assemblée nationale.

Penelope Fillon lors d'un meeting de son mari le 29 janvier
Penelope Fillon lors d'un meeting de son mari le 29 janvier
Crédit : Christophe Ena/AP/SIPA
Claire Gaveau & AFP

Les révélations continuent de tomber dans l'affaire Penelope Fillon. Pour la troisième semaine consécutive, Le Canard enchaîné a consacré sa Une à ce scandale qui ne cesse d'ébranler François Fillon. Au lendemain d'une grande conférence de presse où l'ancien premier ministre a reconnu une "erreur" et présenté ses "excuses" aux Français, le journal satirique publie de nouvelles accusations. Penelope Fillon aurait perçu au total 45.000 euros d'indemnités de licenciement payées par l'Assemblée nationale.

Penelope Fillon a perçu en août 2002 "16.000 euros d'indemnités, soit l'équivalent de cinq mois de salaire", alors qu'elle avait retrouvé un mois plus tôt un emploi auprès de Marc Joulaud, alors suppléant de l'actuel candidat de la droite à la présidentielle, selon l'hebdomadaire satirique, qui assure qu'elle a "cumulé deux salaires durant un peu plus d'un mois".

"La législation ne prévoit pas un tel niveau d'indemnités de licenciement pour un collaborateur parlementaire", affirme encore Le Canard. Ces indemnités portent sur la période 1998-2002, pendant laquelle Penelope Fillon a été rémunérée comme assistante parlementaire de son époux (165.686 euros net de salaires sur cette période, selon le site internet du candidat Fillon). Par ailleurs, lorsque François Fillon a mis fin, en novembre 2013, au dernier contrat de son épouse à l'Assemblée nationale, celle-ci a perçu "29.000 euros" d'indemnités de licenciement pour 17 mois de travail (rémunérés 65.839 euros net, toujours selon les chiffres dévoilés sur le site Internet).

Des milliers d'euros qui viennent s'ajouter aux précédentes révélations. Le Canard enchaîné avait ainsi annoncé que l'épouse de François Fillon aurait touché plus de 900.000 euros en tant qu'attachée parlementaire de son mari ou de son suppléant ou encore à La Revue des Deux Mondes. Deux emplois prétendus fictifs alors que l'ancien pensionnaire de Matignon a détaillé les actions de son épouse face aux journalistes lundi 6 février.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/