1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Patrimoine : Hulot s'explique sur le changement de prix et de surface de sa villa corse
2 min de lecture

Patrimoine : Hulot s'explique sur le changement de prix et de surface de sa villa corse

Le ministre de la Transition écologique et solidaire a dû se justifier sur ces chiffres, qui ont mystérieusement baissé par rapport à l'été 2016, date de la mise en vente de sa propriété.

Nicolas Hulot, le 13 octobre 2016
Nicolas Hulot, le 13 octobre 2016
Crédit : AFP / Jacques Demarthon
Léa Stassinet

C'est la deuxième fois que Nicolas Hulot doit se justifier par rapport à sa déclaration de patrimoine. En décembre dernier, c'est son impressionnant garage qui avait soulevé la polémique. On y trouvait en effet six voitures, une moto, un scooter électrique et un bateau à moteur. À l'époque, les commentaires avaient agacé le ministre de la Transition écologique et solidaire, qui avait expliqué qu'il "roulait en électrique 95% de son temps". 

Cette fois-ci c'est sa grande propriété située sur l'Ile de Beauté qui est épinglée. Comme le révèle Le Point, elle est estimée dans la déclaration de patrimoine du ministre à 1,05 million d'euros. Concernant la surface, la maison en elle-même mesurerait 334 mètres carrés et serait implantée sur un terrain de 3 hectares

Problème, les dimensions et le prix de la villa sont bien inférieurs aux chiffres que l'on pouvait lire sur l'annonce immobilière correspondant au bien, que Nicolas Hulot voulait vendre à l'été 2016. L'agence Sotheby's disait alors que "cette propriété exceptionnelle" s'étendait sur 3,5 hectares et comprenait 350 m2 habitables et 150 m2 de dépendances. Son prix de vente s'établissait quant à lui entre 2 et 5 millions d'euros, selon Le Point

Une expertise donne un métrage encore différent

Comment expliquer une telle différence entre ces chiffres, qui sont passés du simple au double en l'espace d'un an et demi ? "Le prix conseillé par l'agence était stratosphérique. J'ai fait procéder à une expertise qui a conclu à une valeur inférieure", a indiqué le ministre de la Transition écologique et solidaire au magazine. Mais là encore, les chiffres ne correspondent pas au document transmis à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATV). 

À lire aussi

Dans le rapport de l'expert corse daté d'août 2016 et consulté par nos confrères, il est alors question d'une villa de 300 m2 bâtie sur un terrain de 2,6 hectares. L'avocate du ministre, Me Laffont, a tenté d'expliquer cette différence de chiffres : "Un champ n'appartenant pas à Nicolas Hulot est imbriqué dans la propriété, ce qui explique sans doute ces différences de métrage". Une justification qui a semble-t-il suffit à la HATV, qui n'a pas jugé utile de pousser plus loin les investigations sur la somptueuse demeure. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/