2 min de lecture Île-de-France

Pass Navigo : Valérie Pécresse n'exclut pas une nouvelle hausse

Alors qu'elle avait promis en 2015 de ne jamais augmenter les tarifs du Pass Navigo, la présidente du conseil régional d'Île-de-France ne ferme plus la porte à une troisième hausse.

Valérie Pécresse, à Paris le 6 octobre 2015
Valérie Pécresse, à Paris le 6 octobre 2015 Crédit : FLORIAN DAVID / AFP
103787476925100813301
Félix Roudaut

"Moi, je maintiendrai le pass Navigo à 70 euros (par mois, ndlr), car je ne jouerai pas avec le pouvoir d'achat des Franciliens". Depuis cette promesse tenue en décembre 2015 par Valérie Pécresse lors de la campagne des élections régionales d'Île-de-France, les tarifs de ce précieux sésame n'ont pourtant cessé d'augmenter à la faveur de l'été.

Sous l'impulsion de la présidente du Conseil régional d'Île-de-France, la carte à puce incontournable pour accéder aux transports en commun a en effet augmenté de 3 euros en août 2016 (73 euros), puis de 2,20 euros un an plus tard (75,20 euros). Et l'élue Les Républicains (LR) n'a pas fermé la porte à une nouvelle augmentation.


Invitée de Jean-Jacques Bourdin sur RMC mardi 29 août, l'ancienne ministre n'écarte pas une nouvelle hausse du pass dans les prochaines années : "On augmentera si on a besoin d'augmenter", concède-t-elle, non sans avoir promis que ces hausses seraient toujours justifiées et les plus faibles possibles.

À lire aussi
Le métro parisien près de Barbès-Rochechouart, le 22 avril 2010 Île-de-France
Transports : toutes les perturbations à prévoir cet été

"300 millions de trou dans la caisse"

À en croire Valérie Pécresse, ces augmentations successives sont inévitables tant la politique menée en matière de transports par la majorité socialiste précédente a été désastreuse. Et de tirer à boulets rouges sur l'unification des tarifs du pass Navigo mise en place par Jean-Paul Huchon. "Cette mesure électoraliste n'était pas financée, il y avait 300 millions de trou dans la caisse (....) Mon engagement de campagne, c’était de dire que je ne ferais pas payer ces 300 millions aux voyageurs. Et ils ne les ont pas payés", cingle-t-elle sur RMC.

Celle qui a soutenu Alain Juppé à la primaire de la droite fixe le cap de 2021, date jusqu'à laquelle "il faut continuer les investissements dans les transports". Une augmentation du pass n'est cependant pas le seul levier que Valérie Pécresse compte activer pour accroître les recettes. "Je me bats pour qu'il y ait plus de croissance en Île-de-France, parce que s'il y a plus de croissance (...) le versement des entreprises va augmenter", assène l'élue devant Jean-Jacques Bourdin, qui compte également lutter contre la fraude.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Île-de-France Transports Valérie Pécresse
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789878583
Pass Navigo : Valérie Pécresse n'exclut pas une nouvelle hausse
Pass Navigo : Valérie Pécresse n'exclut pas une nouvelle hausse
Alors qu'elle avait promis en 2015 de ne jamais augmenter les tarifs du Pass Navigo, la présidente du conseil régional d'Île-de-France ne ferme plus la porte à une troisième hausse.
https://www.rtl.fr/actu/politique/pass-navigo-valerie-pecresse-n-exclut-pas-une-nouvelle-hausse-7789878583
2017-08-29 17:23:08
https://cdn-media.rtl.fr/cache/opKcztW9KF3LJCex6ovBkQ/330v220-2/online/image/2017/0620/7789042068_valerie-pecresse-a-paris-le-6-octobre-2015.jpg