2 min de lecture Parti socialiste

Parti socialiste : un secrétaire national condamné pour violences conjugales

Yacine Chaouat, nommé samedi 20 juin en tant que secrétaire national du parti présidé par Jean-Christophe Cambadélis, a dû démissionner dès ce dimanche.

Photo prise le 28 juin 2006 au siège du Parti socialiste. (archives)
Photo prise le 28 juin 2006 au siège du Parti socialiste. (archives) Crédit : JOEL SAGET / AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

"Après avoir payé ma dette, je regrette que l’on veuille m’appliquer une double peine." C'est avec ces mots que Yacine Chaouat a présenté sa démission ce dimanche 21 juin, révèle Le Parisien

Nommé secrétaire national adjoint dans la nouvelle équipe de Jean-Christophe Cambadélis, il a dû renoncer à ses fonctions en raison de la polémique qui enflait. En cause : une condamnation pour violences conjugales aggravées sur sa conjointe en mars 2010. Alors adjoint au maire du XIXe arrondissement de Paris, Yacine Chaouat avait écopé de six mois de prison avec sursis, rappelle le quotidien. 

La droite réclamait sa démission

Or l'opposition n'a pas manqué de lui rappeler l'affaire, notamment sur Twitter, durant le week-end, comme l'a souligné Le Lab. Aussitôt sa nomination annoncée, les critiques ont déferlé. À commencer par le député des Français à l'étranger et ancien ministre des Transports de Nicolas Sarkozy, Thierry Mariani.

La députée des Bouches-du-Rhône Valérie Boyer compare, elle, Yacine Chaouat à l'acteur Joey Starr, lui aussi condamné pour violences conjugales.

À lire aussi
Ségolène Royal, le 12 avril 2017 élection présidentielle
Ségolène Royal de nouveau candidate à l'élection présidentielle ?

Sébastien Chenu, délégué national du Rassemblement Bleu Marine, demande le renvoi de Yacine Chaouat : 

Chaouat se dit visé car il est musulman

Pour couper court au scandale, l'ex-élu parisien a pris les devants en renonçant à ses fonctions. "Il a confié à Cambadélis (qu'il le) remerciait de cette deuxième chance mais que, musulman, il n'avait pas le droit à l'oubli dans la France d'aujourd'hui, et qu'il préférait démissionner", explique une source à la direction du PS au Parisien

L'intéressé, lui, a transmis au quotidien une déclaration ce dimanche soir : "À la suite de ma nomination en qualité de secrétaire national adjoint chargé de l’intégration républicaine (...) et face aux attaques sur les réseaux sociaux dont je fais l’objet et qui rejaillissent sur tout le Parti socialiste, j’ai présenté ma démission de cette fonction. J’ai commis une erreur il y a 6 ans, et la justice est passée. Après avoir payé ma dette, je regrette que l’on veuille m’appliquer une double peine. C'est avec tristesse que je constate que dans la France d'aujourd'hui on n'a pas droit à une deuxième chance quand on est musulman", regrette le socialiste. 

Yacine Chaouat avait déjà dû quitter ses fonctions à la mairie du XIXe arrondissement en mars 2012, en raison de sa condamnation, les élus écologistes ayant mené la fronde. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Parti socialiste Parti socialiste Violences
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7778826367
Parti socialiste : un secrétaire national condamné pour violences conjugales
Parti socialiste : un secrétaire national condamné pour violences conjugales
Yacine Chaouat, nommé samedi 20 juin en tant que secrétaire national du parti présidé par Jean-Christophe Cambadélis, a dû démissionner dès ce dimanche.
https://www.rtl.fr/actu/politique/parti-socialiste-un-secretaire-national-condamne-pour-violences-conjugales-7778826367
2015-06-21 21:37:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/l1YMkLoLXL1xG6OXtdL5Rg/330v220-2/online/image/2014/1025/7774990025_photo-prise-le-28-juin-2006-au-siege-du-parti-socialiste-archives.jpg