1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Ouragan Irma : le bilan s'élève à "11 ou 12 décès", annonce Agnès Buzyn sur RTL
1 min de lecture

Ouragan Irma : le bilan s'élève à "11 ou 12 décès", annonce Agnès Buzyn sur RTL

INVITÉE RTL - La ministre de la Santé assure que "beaucoup de choses ont été prépositionnées" alors qu'une douzaine de personnes ont perdu la vie dans cette catastrophe naturelle.

Agnès Buzyn était l'invité de RTL le 11 septembre 2017
Agnès Buzyn était l'invité de RTL le 11 septembre 2017
Crédit : Loïs Richard
Irma : pour Agnès Buzyn la polémique sur la réponse de l'État "c'est de la politique politicienne"
00:31
Agnès Buzyn était l'invitée de RTL le 11 septembre 2017
11:36
Ouragan Irma : le bilan s'élève à "11 ou 12 décès", annonce Agnès Buzyn sur RTL
00:34
Ouragan Irma : "Nous avions prépositionné des équipes", assure Agnès Buzyn sur RTL
11:40
Claire Gaveau
Claire Gaveau

Le bilan n'est toujours pas définitif. Quatre jours après le passage de l'ouragan Irma, Saint-Barthélémy et Saint-Martin pansent leurs plaies alors que les deux îles ont été fortement détruites. Des dégâts que pourront constater Emmanuel Macron dès mardi 12 septembre. À ses côtés, la ministre de la Santé Agnès Buzyn. "J'accompagne Emmanuel Macron, avec des équipes de secours et beaucoup de matériels qui vont permettre d'accroître la possibilité de sauver des gens", explique-t-elle au micro de RTL.

À l'heure actuelle, "nous sommes à 11 ou 12 décès, mais on va être prudent", annonce-t-elle alors que le bilan n'est "pas encore définitif". "La priorité des 24 premières heures a été de dégager des corps et de prendre en charge les blessés. Il n'y a eu aucun décès après la catastrophe", tempère Agnès Buzyn.

Une manière pour elle de répondre à la polémique alors que le gouvernement est la cible de nombreuses critiques. Invité du Grand Jury dimanche 10 septembre, Éric Ciotti a notamment réclamé l'ouverture d'une enquête parlementaire évoquant une "défaillance de l'État" sur la gestion et l'anticipation de l'ouragan Irma. "Beaucoup de choses ont été prépositionnées pour que les forces puissent intervenir (...) C'est ce que j'appelle de la politique politicienne", critique-t-elle.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/