2 min de lecture Polémique

Olivier Mazerolle : "Il ne faut plus attendre pour agir contre le chômage"

REPLAY - Le chômage continue de battre des records en France. Le gouvernement reconnaît son échec. "Ce n'est pas vraiment suffisant", estime le journaliste.

Micro RTL générique On n'est pas forcément d'accord Yves Calvi & Les Signatures RTL iTunes RSS
>
Olivier Mazerolle : "Il ne faut plus attendre pour agir contre le chômage" Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Mazerolle-795x530
Olivier Mazerolle Journaliste RTL

François Hollande a assuré dimanche 26 octobre à Dijon que le gouvernement accueillerait "dans un sens favorable" les propositions en faveur de l'emploi des jeunes, notamment venant des députés socialistes, mais s'est refusé à commenter lenouveau record du nombre de chômeurs en septembre.

Pour Olivier Mazerolle, la réponse face à ce fléau n'est pas à la hauteur. "Le gouvernement ne change pas de politique, dont ça va continuer", prédit le journaliste. Récemment à Londres, Manuel Valls a acquis la conviction que le rebond britannique tenait à deux motifs : des mesures sur le logement et des modifications sur le droit du travail. "En France, tout n'a pas été essayé contre le chômage", clame le Premier ministre, qui s'intéresse au contrat de travail unique. Mais François Hollande n'est pas pressé... 

On va attendre 2016, alors qu'il y a le feu (...) Franchement, c'est à pleurer

Olivier Mazerolle
Partager la citation

"On va attendre 2016, alors qu'il y a le feu (...) Franchement, c'est à pleurer", peste Olivier Mazerolle. On accuse l'Allemagne de rechigner à investir en Europe ? "Ah la faute à Bismarck ! Bravo la modernité !", ajoute-t-il. Pour relancer la machine, les Allemands "attendent simplement que pour une fois nous respections nos engagements". Le journaliste invite François Hollande à écouter le prix Nobel d'Économie français, Jean Tirole, convaincu que notre Code du travail protège ceux qui ont un emploi au détriment des autres.

Il s'agit ni plus ni moins de protéger le salarié plus que son emploi, pour que les entreprises embauchent. Cela passe par un Pôle Emploi efficace dans la recherche du travail, par un "chamboulement" de la formation permanente, par une reprise des bases de l'enseignement. "Il faut donc mener une action politique", comme le réclament Valls, Macron ou Rebsamen. 

À lire aussi
Gérard Collomb, le maire de Lyon port du voile
Port du voile : Gérard Collomb favorable à l'éducation plus qu'à une loi

"Notre Président réclame la synthèse ? Il a la synthèse du mécontentement", décrypte Olivier Mazerolle. "Conservons la synthèse et nos chômeurs jusqu'en 2016, et dans l'intervalle traitons les Allemands de chômeurs : ça ne sert à rien, c'est idiot, il faut bien s'occuper et il paraît que cela soulage", conclut le journaliste.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Polémique Vidéo Chômage
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants