1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Nucléaire : jusqu'à 17 centrales seront fermées, annonce Nicolas Hulot
1 min de lecture

Nucléaire : jusqu'à 17 centrales seront fermées, annonce Nicolas Hulot

INVITÉ RTL - Nicolas Hulot souhaite la réduction de la part de nucléaire à 50% dans la production d'électricité, à l'horizon 2025.

Nicolas Hulot
Nicolas Hulot
Crédit : Romain Boé pour Sipa et RTL
Nicolas Hulot, invité de RTL, lundi 10 juillet 2017
12:25
"L'écologie, tout le monde n'est pas forcément pour ce que cela implique" dit Nicolas Hulot
00:32
Nucléaire : Jusqu'à 17 centrales seront fermées, annonce Nicolas Hulot
12:33
Clarisse Martin
Clarisse Martin

Les annonces de Nicolas Hulot sont scrutées par les militants antinucléaires. Dans son 'plan climat' présenté jeudi 6 juillet, le ministre de la Transition écologique et solidaire a fixé l'objectif de plafonner la part de nucléaire dans la production d'électricité à 50% à l'horizon 2025. "On n'a pas tout développé dans le 'plan climat'", s'est agacé Nicolas Hulot au micro de RTL ce lundi 10 juillet, face aux critiques de manque de clarté formulées par ces militants.

"À partir du moment où l'on a confirmé que la part du nucléaire sera dans la production d'électricité de 50%, chacun peut comprendre que pour tenir cet objectif, on va fermer un certain nombre de réacteurs, et pas un seul réacteur qui d'ailleurs au passage n'a pas encore été fermé", a-t-il subrepticement glissé sur le cas de la centrale de Fessenheim, dont la fermeture a été plusieurs fois repoussée.

Si les militants de la cause antinucléaire réclament la fermeture d'au moins 15 réacteurs, ils devraient être satisfaits de l'annonce de Nicolas Hulot. "Ce sera peut-être jusqu'à 17 réacteurs, il faut qu'on regarde", a déclaré le ministre sans apporter davantage de précisions. "Je vais planifier cette transition, et si nous voulons atteindre cet objectif, eh bien mécaniquement à mesure que nous allons baisser notre consommation et diversifier notre production, on va fermer un certain nombre de réacteurs."

Composé de 19 centrales et de 58 réacteurs en activité, tous exploités par le géant EDF, détenu à quelque 83% par l'État, le parc nucléaire français est vieillissant: les trois-quarts des réacteurs atteindront leurs 40 ans de vie d'ici à 2027. La prolongation de leur durée de vie au-delà de 40 ans est suspendue à l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN), qui devrait se prononcer "plutôt en 2019" sur la question, a rappelé lundi à l'AFP une porte-parole de l'Autorité. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/