1 min de lecture Essentiels vidéos

Nouvelle constitution en Tunisie : une réelle avancée

ÉCLAIRAGE VIDÉO - Christophe Decroix, rédacteur en chef au service étranger de RTL, revient sur la nouvelle constitution tunisienne votée dimanche 26 janvier.

>
Nouvelle constitution en Tunisie : une réelle avancée Crédit Image : RTL.fr | Crédit Média : RTL.fr | Date :
Christophe Decroix
Christophe Decroix et Aurore Hautbois

Depuis dimanche 26 janvier, une nouvelle constitution a été votée en Tunisie. Celle-ci remplace celle créée en 1959 et suspendue en mars 2011.

Une évolution dans le monde arabe

Cette évolution se manifeste en plusieurs points. Désormais la Tunisie est reconnue comme un état civil grâce à la mise en place de la constitution. Ainsi, le pays ne sera pas un état religieux.

D'autre part, la constitution reconnait la liberté de conscience : "On peut ne pas être musulman et avoir les opinions politiques que l'on souhaite" explique Christophe Decroix. L'égalité hommes-femmes est appliquée : "On demande à ce que la parité dans les assemblées soit respectée" ajoute le journaliste.

En revanche, cette "révolution" comporte des contradictions. Même si la constitution instaure la République, la religion appliquée est l'Islam : "Il faut être musulman pour être président de la République" précise Christophe Decroix. Autre point sensible, la peine de mort n'est pas abolie "même si celle-ci n'est plus utilisée depuis 1991", ajoute-t-il.

Les lois pas encore créées

À lire aussi
Une personne sautant à l'élastique (illustration) faits divers
VIDÉO - Pologne : il saute à l'élastique, le harnais se rompt, il survit

Ennahda souhaitait une islamisation de cette constitution, mais il a préféré faire des concessions face aux vives manifestations des défendeurs de la démocratie en Tunisie.

Le plus important reste désormais de mettre en place des lois "que l'on espère aussi progressistes que cette constitution", termine Christophe Decroix.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Essentiels vidéos Tunisie Tunisie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants