6 min de lecture Environnement

Notre-Dame-des-Landes : l'évacuation de la ZAD débutera le 30 mars

Édouard Philippe, lors d'une prise de parole à l'issue du Conseil des ministres, a officialisé l'abandon du projet de construction d'un aéroport à Notre-Dame-des-Landes. "Une décision logique et sans ambiguïté", a-t-il déclaré.

Des panneaux anti-aéroports jonchent les départementales de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes.
Des panneaux anti-aéroports jonchent les départementales de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes. Crédit : Sina Mir
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

C'est désormais acté. L'aéroport de Notre-Dame-des-Landes ne verra pas le jour. Selon nos informations, les élus locaux ont déjà été prévenus de l'abandon du projet de construction d'un aéroport.

La décision a été officialisée par Édouard Philippe après le Conseil des ministres : "Les conditions ne sont pas réunies pour la construction de cet aéroport (...) Notre-Dame-des-Landes, c'est l'aéroport de la division. Le projet sera donc abandonné", a-t-il lancé. Il a par annoncé que l'aéroport de Nantes-Atlantique sera réaménagé et celui de Rennes Saint-Jacques modernisé afin de faire face à la demande dans la région Grand Ouest.

Autre question sensible pour le gouvernement ? L'évacuation de la ZAD. Le Premier ministre s'est ainsi engagé à "rétablir l'état de droit" sur cette zone. Il appelle dès lors les manifestants à quitter les terres d'ici le printemps prochain.

Notre-Dame-des-Landes : comprenez-vous l'abandon du projet d'aéroport ?
Nombre de votes : 1513 *Sondage à valeur non scientifique

Suivez les réactions minute par minute

21h22 - Ce live est désormais terminé. Merci de l'avoir suivi.

20h15 - "Si le 30 mars les personnes qui occupent illégalement la ZAD ne sont pas parties d'elles-même, elles seront évacuées", a prévenu Édouard Philippe sur TF1. 

À lire aussi
Les marmottent entrent en hibernation en octobre, pour une période de six mois. animaux
Savoie : des marmottes enterrées vivantes à cause de travaux ?

19h40 - Plus d'une centaine de personnes se sont retrouvées mercredi soir à Paris pour célébrer la victoire et le "zadisme" après l'abandon par le gouvernement du projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes.
19h00 - Invité de RTL, Benjamin Griveaux, porte-parole du gouvernement, a affirmé qu'"il n'y a pas d'affaiblissement de l'État dans cette décision", malgré le résultat contraire de la consultation des habitants de Loire-Atlantique du 26 juin 2016.

18h11 - Benjamin Griveaux, porte-parole du gouvernement, est l'invité de RTL Soir à 18h20. Il reviendra sur l'abandon du projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes au micro de Marc-Olivier Fogiel.

17h30 - 
"Une immense joie", une "victoire historique": les opposants au projet quinquagénaire d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) ont accueilli mercredi l'annonce de son abandon avec un grand soulagement, mais restent "prudents" sur l'avenir de la ZAD et de ses occupants. 

16h11 - Comme la maire de Nantes Johanna Rolland, Jean-Marc Ayrault a réagi sur Twitter. Il "regrette" la décision du gouvernement. "C'est un déni de démocratie et une faille dans le développement du grand Ouest, je prends date."

15h39 - Au cours d'une conférence de presse, les zadistes se sont de nouveau fermement opposés à "toute expulsion".

15h04 - Le mouvement anti-aéroport s'engage à rouvrir les accès mais refuse toute expulsion.
Édouard Philippe a demandé aux zadistes d'évacuer la zone d'ici le printemps.

14h45 -
L'altermondialiste José Bové s'est dit "évidemment satisfait" de la décision "courageuse" du gouvernement d'abandonner le projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes. "Je suis surtout impressionné par le discours du Premier ministre qui n'a évacué aucun des débats puisqu'il a expliqué pourquoi Notre-Dame-des-Landes devait être préservé et pourquoi il fallait aménager l'aéroport de Nantes", a-t-il ajouté.

14h35 - 
Johanna Rolland, maire de Nantes qui a fait campagne pour le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, dénonce "un déni de démocratie", en référence à la victoire du "oui" au référendum du 26 juin 2016. "Cette décision est un mauvais coup porté au Grand Ouest et pour nous une trahison, un déni de démocratie." "L'État dit 'votre vote ne compte pas', cette décision affaiblit cet État de droit", a affirmé la maire socialiste.

13h51 - En conclusion de cette prise de parole, Édouard Philippe a évoqué une "décision de raison et d'apaisement dans un contexte tendu". "Une décision exceptionnelle pour une situation locale exceptionnelle. Nous continuerons à apaiser le pays", a-t-il lancé.

13h49 - Concernant la ZAD, le gouvernement "s'engage à rétablir l'état de droit sur la zone". "Nous allons mettre fin à la zone de non-droit qui prospère depuis dix ans (...) Les occupants illégaux de ces terres devront partir d'eux-même d'ici au printemps prochain", a-t-il lancé.

13h47 - L'aérogare de Rennes Saint-Jacques va également être rénové.

13h46 - Édouard Philippe annonce par ailleurs que l'aéroport de Nantes-Atlantique allait être "modernisé". "L'aérogare de Nantes sera modernisé dans un premier temps. En parallèle, la procédure pour l'allongement de la piste sera engagée. Elle permettra de réduire les nuisances sonores", a précisé le Premier ministre. 

13h38 - "J'ai rencontré des élus passionnés, de bonne foi. Ils ont des avis divergents mais ils sont tous sincères. J'ai parlé avec les maires des communes concernées, tous m'ont dit la même chose, qu'il fallait sortir de cette situation (...) Les conditions ne sont pas réunis pour la construction de cet aéroport (...) Notre-Dame-des-Landes, c'est l'aéroport de la division. Le projet sera donc abandonné. Cette décision est logique et sans ambiguïté au regard de l'impasse dans laquelle se trouve le dossier", poursuit-il.

13h36 - "Nous aurions pu faire comme les autres, c'est à dire, laisser le soin à nos successeurs de trancher. Qu'auraient représenté cinq années de plus ? Mais il faut sortir de cette situation, rien n'est pire que l'incertitude", débute-t-il. 

13h34 - Édouard Philippe s'exprime sur l'abandon du projet.

13h26 - Johanna Rolland, la maire de Nantes, a dénoncé une "trahison du grand ouest" et un "déni de démocratie". Au micro de RTL, elle avait appelé à "ne pas céder au chantage"

13h15 - Philippe Grosvalet, qui s'est dit "déçu", dénonce le "premier grand renoncement" d'Emmanuel Macron depuis son élection. "Il n'y a pas de possibilité de réaménager Nantes-Atlantique, donc c'est un double renoncement. Il n'y a que des perdants. Cette décision entraîne notre territoire dans une mauvaise direction", a-t-il critiqué.

13h09 - Selon Bruno Retailleau, président du groupe Les Républicains au Sénat, a tweeté de manière très laconique après l'annonce de l'abandon du projet. Il dénonce une "grande victoire des zadistes".

12h52 - Le projet d'un aéroport à Notre-Dame-des-Landes est abandonné, annonce également le président du syndicat mixte aéroportuaire. "C'est officiel. C'est abandonné. Par cette décision, Emmanuel Macron piétine les procédures et décisions de justice, il piétine nos collectivités locales, il piétine le vote des habitants", déclare Philippe Grosvalet.

12h47 - Selon nos informations, les élus locaux ont été prévenus par le gouvernement de l'abandon du projet de l'aéroport.

12h39 - Comment s'organisent les forces de l'ordre pour évacuer la ZAD ? Si les gendarmes ne sont pas encore déployés, c'est dorénavant une question d'heures. 450 gendarmes devraient arriver cet après-midi pour se positionner pour tenir la zone. Le scénario privilégié actuellement, si le projet est abandonné, est une évacuation progressive sur les dix prochains jours.

>
Comment s'organisent les gendarmes pour évacuer la ZAD ? Crédit Image : Sina Mir | Crédit Média : Olivier Boy | Durée : | Date :

12h35 - Le président REM de l'Assemblée nationale François de Rugy a estimé "qu'il faut démanteler" la ZAD et que "le plus vite sera le mieux". "Pas de faux débat. Il y a un consensus ou un quasi consensus, à part peut-être quelques écologistes radicaux, pour dire que cette ZAD doit être démantelée", a-t-il déclaré sur Franceinfo.

12h24 - Quelle que soit la décision du gouvernement, certaines questions vont perdurer. En première ligne ? Celle de l'évacuation de la ZAD, la zone à défendre, occupée depuis de nombreuses années par les anti-aéroports. Un sujet sensible qui inquiète particulièrement le gouvernement. "La ZAD sera évacuée des éléments les plus radicaux", a affirmé Gérard Collomb mardi 16 janvier.

12h12 - Emmanuel Macron et Édouard avaient une idée bien précise pendant la campagne présidentielle et défendaient le projet d'un nouvel aéroport à Notre-Dame-des-Landes. "Il y a eu un vote, mon souhait, très clairement, c'est de le respecter, donc de le faire !", avait asséné le futur chef de l'État sur France 2, en avril 2017. 

12h05 - Construction d'un nouvel aéroport à Notre-Dame-des-Landes ou réaménagement de l'actuel aéroport de Nantes-Atlantique ? Édouard Philippe annoncera la décision du gouvernement à la sortie du Conseil des ministres.

12h00 - Bonjour et bienvenue sur cet article pour suivre en direct l'annonce du gouvernement concernant Notre-Dame-des-Landes.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Environnement Notre-Dame-des-Landes Société
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants