1 min de lecture Loire-Atlantique

Notre-Dame-des-Landes : Bruno Retailleau dénonce un "manque de courage"

INVITÉ RTL - Bruno Retailleau, président des Pays-de-Loire dénonce la décision du gouvernement de repousser l'évacuation de la ZAD, mettant en avant un contentieux avec Bruxelles.

RTL Soir On Refait le monde - Sotto L'invité de RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Évacuation repoussée de NDDL : "un prétexte qui masque un manque de courage" Crédit Image : JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP | Crédit Média : Bernard Poirette | Durée : | Date : La page de l'émission
Bernard Poirette
Bernard Poirette et Eléanor Douet

Nouvel épisode dans le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique). Manuel Valls voulait faire évacuer la ZAD, mais il n'est plus premier ministre. Le gouvernement repousse sine die cette évacuation, qui n'interviendra pas avant le règlement d'un contentieux avec Bruxelles qui a demandé une nouvelle étude d'impact sur l'environnement. Une annonce qui révolte Bruno Retailleau, président du conseil régional des Pays-de-Loire. Il dénonce un "mensonge et un scandale".

Selon lui, il n'existe pas de contentieux avec Bruxelles. "D'ailleurs, Manuel Valls, a dix reprises au moins, s'est exprimé devant les députés et les sénateurs pour dire qu'il évacuerait. S'il y avait eu vraiment un contentieux avec Bruxelles, il est évident que le premier ministre de la France ne se serait jamais engagé", explique Bruno Retailleau. "C'est un prétexte qui masque un manque de courage", estime-t-il. Ce dossier qui traîne depuis des années, est une patate chaude pour le gouvernement à cinq mois de la présidentielle. Personne n'est donc décidé à engager le bras de fer, ce qui indigne Bruno Retailleau.

Des gendarmes ont été attaqués, des journalistes, des scientifiques...

Bruno Retailleau
Partager la citation

Ce dernier rappelle que François Hollande avait affirmé que le résultat du référendum de juin dernier serait l'épilogue de ce dossier. Promesse qu'il n'a pas tenu pour Bruno Retailleau. "Le verdict est tombé et on va leur (les électeurs de Loire-Atlantique) donner une gifle ?", se demande le président de la région. Pour Bruno Retailleau, il n'y a pas à discuter, rappelant que 178 décisions de justice allant dans le même sens. La situation n'a que trop durer pour le président de région qui se désole de la situation dans la ZAD. 

En Loire-Atlantique, les zadistes ont privatisé une route départementale. Les riverains sont obligés de faire des kilomètres parce qu'ils n'ont plus le droit d'emprunter cette route. Des gendarmes ont été attaqués, des journalistes, des scientifiques... Et on va laisser cette violence opérer ?"

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Loire-Atlantique Aéroport Notre-Dame-des-Landes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786193452
Notre-Dame-des-Landes : Bruno Retailleau dénonce un "manque de courage"
Notre-Dame-des-Landes : Bruno Retailleau dénonce un "manque de courage"
INVITÉ RTL - Bruno Retailleau, président des Pays-de-Loire dénonce la décision du gouvernement de repousser l'évacuation de la ZAD, mettant en avant un contentieux avec Bruxelles.
https://www.rtl.fr/actu/politique/notre-dame-des-landes-bruno-retailleau-denonce-un-manque-de-courage-7786193452
2016-12-09 19:35:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/vFB2O37k7af-zpTR-pQC1A/330v220-2/online/image/2014/1013/7774804722_000-par7959664.jpg