2 min de lecture Environnement

Notre-Dame-des-Landes : "Ayrault n'a pas évacué la zone", rappelle Royal sur RTL

INVITÉE RTL - L'ancienne ministre de l'Environnement, qui ne veut pas prendre immédiatement position sur le dossier, considère qu'il vaut mieux ne "pas donner de leçons" sur ce controversé projet de nouvel aéroport.

Micro RTL générique L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Ségolène Royal est l'invitée de RTL Crédit Image : Loïs Richard | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Julien Absalon
Julien Absalon
Journaliste RTL

Elle ne prend pas position, mais ne manque pas de tacler l'un des acteurs majeurs de cet épineux feuilleton. Ségolène Royal, au micro de RTL mardi 12 décembre, était invitée à s'exprimer sur le rapport très attendu concernant la construction de l'aéroport Notre-Dame-des-Landes. L'analyse des médiateurs, qui a fuité quelques heures, estime que la modernisation de l'actuel aéroport serait moins coûteuse que prévu et plus respectueux de la nature.

Si elle estime qu'elle "ne peut pas commenter" un rapport qui "n'est pas encore publié", elle reconnaît qu'il pourrait aller dans le sens d'un précédent compte-rendu qu'elle avait commandé lorsqu'elle était au gouvernement. "Je pense que ce sera à peu près les mêmes conclusions", a déclaré l'ex-ministre de l'Environnement qui, en 2016, avait appelé à "arrêter les frais". Malgré tout, elle se refuse à "prendre position sans avoir lu rapport" et "sans laisser le gouvernement réfléchir" sur les suites à donner. Elle dit ainsi vouloir éviter de "court-circuiter une décision gouvernementale" et mettre le feu aux poudres sur les milliers d'hectares de bocages occupés par 200 à 300 zadistes.

L'ancien premier ministre Jean-Marc Ayrault n'a pas fait preuve de la même retenue. En amont, il a prévenu Emmanuel Macron et Édouard Philippe qu'un renoncement au nouvel aéroport serait un "déni de justice". Une petite phrase qui surprend Ségolène Royal : "Je ne veux pas donner de leçons. Ceux qui en donnent, comme [Jean-Marc Ayrault], s'est bien gardé d'évacuer la zone pour procéder aux travaux. Pourtant, il avait la possibilité de le faire".

Une décision imminente

En parallèle à cette interview, le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux a déclaré sur France 2 qu'une "décision définitive" serait prise "d'ici quelques semaines". Il a ajouté : "C'est nécessaire parce qu'il faut donner de la visibilité et de la lisibilité à l'action publique. C'est le sujet de l'autorité de l'Etat, c'est le sujet de la règle de droit".

À lire aussi
Amazonie : la forêt en feu Amérique du Sud
Amazonie : le poumon de la Terre ravagée par de gigantesques incendies

Deux jours auparavant, le ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot avait promis de prendre ses "responsabilités" en fonction de ce qu'il y a dans le rapport.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Environnement Notre-Dame-des-Landes Écologie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791381286
Notre-Dame-des-Landes : "Ayrault n'a pas évacué la zone", rappelle Royal sur RTL
Notre-Dame-des-Landes : "Ayrault n'a pas évacué la zone", rappelle Royal sur RTL
INVITÉE RTL - L'ancienne ministre de l'Environnement, qui ne veut pas prendre immédiatement position sur le dossier, considère qu'il vaut mieux ne "pas donner de leçons" sur ce controversé projet de nouvel aéroport.
https://www.rtl.fr/actu/politique/notre-dame-des-landes-ayrault-royal-sur-rtl-7791381286
2017-12-12 08:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/N4M6Q6b2C3gGU1hAVShl-A/330v220-2/online/image/2017/1212/7791381414_segolene-royal-etait-l-invitee-de-rtl-le-12-decembre-2017.jpg