2 min de lecture Présidence de la République

"François Hollande pratique le recasou", décrypte Alba Ventura

REPLAY / ÉDITO - Après le PDG d'Air France-KLM issu de la même promotion de l'ENA que le Président, François Hollande a nommé mercredi l'une de ses conseillères à l'Élysée dans la haute fonction publique.

L'Edito Politique - Olivier Bost L'Edito politique Olivier Bost iTunes RSS
>
Nominations politiques : "François Hollande pratique le recasou", décrypte Alba Ventura Crédit Image : MICHEL EULER / POOL / AFP | Crédit Média : Alba Ventura | Durée : | Date : La page de l'émission
L'invite´ de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura et Loïc Farge

On peut s'émouvoir de cette épidémie et du spectacle que cela offre : une forme de favoritisme. Alors attention, ce sont des nominations très différentes. Jean-Marc Janaillac qui arrivera cet été à la tête de la compagnie aérienne, a, comme on dit, le bon profil. C'est un spécialiste du transport. Il est, paraît-il, un crack dans le dénouement des conflits, sa compétence n'est évidemment pas en cause. Il coche toutes les cases, et notamment celle de figurer dans la fameuse promotion Voltaire de l'ENA. Mieux : Janaillac a fait aussi HEC, comme Hollande. Ça c'est la politique du réseautage.

Dans ce réseau il y a donc cette célèbre promotion Voltaire, un vivier dans lequel François Hollande aura largement puisé depuis qu'il est arrivé à l'Élysée : Ségolène RoyalMichel Sapin, Jean-Pierre Jouyet (le secrétaire général de l'Élysée), Pierre-René Lemas (le directeur général de la Caisse des Dépôts), et encore beaucoup d'autres. Ce n'est pas nouveau de placer ses amis quand on est président. Tout le monde l'a fait. Mais ça témoigne d'un entre-soi, d'un petit monde fermé où la fidélité joue à plein. On vient du même moule. Un petit monde où l'on gouverne avec ceux que l'on connaît, où l'on place aux postes stratégiques ceux en qui l'on a confiance.
C'est la même chose pour les conseillers de François Hollande nommés dans la haute fonction publique. C'est une histoire de compétence, de fidélité et de loyauté. Mais là où le bât blesse, c'est que là ça prend surtout la forme du recasage. Ça c'est une sale manie. Là encore ce n'est pas une première, ni une première sous François Hollande. Mais Marie-Hélène Aubert, cette ancienne députée européenne des Verts de 60 ans, qui était entrée à l'Élysée en 2012 en tant que conseillère "Climat", se retrouve aujourd'hui nommée Inspectrice générale de l'administration du développement durable. Mais à quel titre ? Là encore sa compétence n'est pas en cause. Mais il y a des fonctionnaires pour occuper ce poste !

Les "postes pantouflards", les Français n'aiment pas ça

Alba Ventura
Partager la citation

Alors, on le sait, ça vise à remercier des membres de cabinet pour service rendu (rappelons que nous sommes à un an de la présidentielle). Mais cette façon de replacer des proches, de recaser ceux qui se retrouvent sans rien, dont on sait qu'ils bénéficieront d'une meilleure retraite, ça à quelque chose de "déplacé". Les "postes pantouflards", les Français n'aiment pas ça. Souvenez-vous de Dominique Voynet qui jette l'éponge avant les municipales de Montreuil en 2014 et qui, quelques mois plus tard, est nommée en Conseil des ministres à l'Inspection générale des affaires sociales (Igas).

Souvenez-vous encore de Thierry Lepaon, l'ancien patron de la CGT, pris dans la polémique sur le coût de son logement et de son bureau. Le gouvernement lui a trouvé une bonne place : président de l'Agence de la langue française et de la cohésion sociale. En Corrèze, on appelle cela le "plaçou". Là, c'est le "recasou". François Hollande ne fait pas pire que ceux qui l'ont précédé, mais il ne fait pas mieux. Ce qui est fort dommage lorsque l'on a tant plaidé pour une "République exemplaire".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidence de la République François Hollande Fonction publique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants