4 min de lecture Anne Hidalgo

NKM contre Hidalgo, le match des héritières

Anne Hidalgo ou Nathalie Kosciusko-Morizet. Sauf surprise, le prochain maire de Paris sera l'une d'elles. À moins d'un an des élections municipales, RTL.fr dresse le portrait politique des deux favorites.

Elections municipales à Paris : au second tour, Anne Hidalgo l'emporterait par 52,5% des voix contre 47,5% à son adversaire de l'UMP, selon un sondage.
Elections municipales à Paris : au second tour, Anne Hidalgo l'emporterait par 52,5% des voix contre 47,5% à son adversaire de l'UMP, selon un sondage. Crédit : AFP / JACQUES DEMARTHON PASCAL PAVANI LIONEL BONAVENTURE
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et Sylvain Chazot

La bataille pour Paris a à peine commencé. Déjà, les bataillons se forment sur le parvis de l'Hôtel de ville. Au Parti socialiste, Anne Hidalgo a depuis longtemps été désignée comme l'héritière naturelle de Bertrand Delanoë. A l'UMP, depuis le retrait de Rachida Dati, Nathalie Kosciusko-Morizet fait figure de grandissime favorite. La primaire, entamée la semaine dernière par un débat entre les cinq impétrants de droite (Jean-François Legaret, Pierre-Yves Bournazel, Franck Margain, Chenva Tieu et NKM), n'est qu'une rampe de lancement pour la candidate.

Paris verra donc s'affronter deux femmes. Trois si l'on compte Marielle de Sarnez (Modem). Quatre si Cécile Duflot, longtemps annoncée, décide finalement de concourir. Mais, si elle n'est pas complètement enterrée, la candidature de l'actuelle ministre du Logement n'est plus franchement d'actualité. 

Le profil

Anne Hidalgo.
Anne Hidalgo. Crédit : AFP / Archives

Anne Hidalgo. Née à San Fernando (Espagne) en 1959, élevée à Lyon, Anne Hidalgo n'a pas un parcours politique classique. Elle n'est pourtant pas une novice en la matière. Elle a notamment travaillé avec Martine Aubry (ministère de l'Emploi et de la Solidarité), Nicole Péry (secrétariat d'État aux droits des femmes) et Marylise Lebranchu (ministère de la Justice). Elle est très proche de Martine Aubry malgré un énorme clash, en 2011, lorsque la secrétaire du PS avait soutenu la candidature de Cécile Duflot à Paris. Son mari n'est autre que Jean-Marc Germain, l'ancien directeur de cabinet de la "dame des 35h". Elle représente, selon les mots d'Harlem Désir, "le nouveau projet socialiste que je souhaite, renouvelé, proche des citoyens".

Nathalie Kosciusko-Morizet.
Nathalie Kosciusko-Morizet. Crédit : AFP / Archives, Philippe Huguen
À lire aussi
La maire de Paris Anne Hidalgo le 21 mars 2019 élections municipales
Municipales à Paris : Hidalgo en tête des intentions de vote, devant Griveaux et Villani

NKM. À 39 ans, Nathalie Kosciusko-Morizet peut s'enorgueillir d'un parcours brillant. Diplômée de Polytechnique, le public la découvre réellement en 2007, date à laquelle elle est nommée secrétaire d’État chargée de l’Écologie puis ministre en 2010, dans le gouvernement Fillon II. En 2012, elle est la porte-parole du candidat Sarkozy à l'élection présidentielle. Après la défaite du président sortant, elle critique ouvertement l'influence du conseiller Patrick Buisson, confortant son image d'électron libre de l'UMP où elle représente la nouvelle génération.

La campagne

Anne HidalgoBertrand Delanoë a depuis longtemps choisi Anne Hidalgo comme héritière. Trop longtemps sans doute. Après avoir loué les qualités de sa première adjointe, le maire peine aujourd'hui à laisser la place. En témoigne la cérémonie des vœux à la presse, en janvier dernier, durant laquelle la maire n'a jamais mentionné la candidature d'Anne Hidalgo.

De quoi donner des idées aux autres prétendants ? Jean-Marie Le Guen a ainsi réclamé en février l'organisation d'une primaire socialiste. Las !, le député de Paris a jeté l'éponge mi-mars et décidé de soutenir Anne Hidalgo. Cet épisode est loin d'être anecdotique. Il souligne la force et la faiblesse de la candidature d'Anne Hidalgo. D'un côté, la première adjointe s'inscrit dans la continuité des deux mandats de Bertrand Delanoë. De l'autre, puisque désignée par la seule voix du maire, la candidate manque de légitimité.

NKM. Depuis le retrait de Rachida Dati de la course à l'hôtel de ville, Nathalie Koscuisko-Morizet fait figure de favorite pour affronter Anne Hidalgo. Mais NKM n'en connaît pas moins quelques difficultés à s'implanter dans la capitale. Depuis l'annonce de sa candidature, plusieurs voix se sont élevées pour dénoncer le "parachutage" de l'ancienne ministre. L'intéressée ironise, parlant d'un "parachutage en Pass Navigo (la carte de transport d'Île de France, NDLR)". Le problème vient surtout de Longjumeau, la ville dont elle est maire depuis 2008. En 2012, lors de la campagne des législatives, NKM avait assuré que qu'elle ne quitterait pas son fief. Une promesse que ses adversaires socialistes n'ont pas oubliée.

Le programme

Anne Hidalgo. La première adjointe a publié les grandes lignes de son programme pour Paris mi-mars, dans un livre, Mon combat pour Paris. Quand la ville ose… (Flammarion). Un programme qu'elle inscrit - évidemment - dans la continuité des deux mandats de Bertrand Delanoë. Elle vise la construction de "13.000 logements, dont 8.500 sociaux" dans la capitale "dans les années à venir", notamment par la construction de tours.

En matière de transports, la candidate entend développer le transport de marchandise par voie fluviale pour désengorger Paris des camions. "Au besoin, nous empêcherons les camions d’entrer dans l’agglomération parisienne par des péages", écrit-elle. Elle souhaite également éradiquer le diesel dans la flotte de la ville "d'ici trois ans".

Anne Hidalgo s'est enfin fait remarquer fin avril en se déclarant hostile à une "généralisation" ou une "extension" du travail dominical. "Je ne souhaite pas qu'on fasse comme Londres ou les capitales anglo-saxonnes (où) on travaille 24 heures sur 24", a-t-elle dit sur BFMTV

NKM. Son programme n'est pas encore finalisé. Dimanche 29 avril, dans l'émission Tous politique, l'ancienne ministre de l'Ecologie a cependant dévoilé ses "trois priorités" si elle était élue à Paris en 2014. Sur le logement, elle s'engage à créer "un nouveau logement social, un nouveau logement intermédiaire", destiné aux familles de la "classe moyenne".

Concernant les transports, elle souhaite, comme Anne Hidalgo, supprimer les véhicules diesel de la flotte de Paris.

Enfin, elle entend réorienter les "270 millions d'euros que Paris verse à la Préfecture de police" pour améliorer la sécurité dans la capitale.

Les soutiens

Hidalgo. De nombreuses personnalités socialistes ont déjà rallié la cause d'Anne Hidalgo, comme Bertrand Delanoë, Jean-Marie Le Guen, Harlem Désir, Daniel Vaillant (maire du 18ème arrondissement), Jean-Luc Romero, Bruno Julliard (adjoint au maire de Paris).

NKM. Plusieurs personnages de l'UMP soutiennent déjà la candidature de Nathalie Kosciusko-Morizet à Paris : François Fillon - un temps pressenti pour se présenter lui-même -, Bernard Debré (député de Paris), Jean-François Lamour (député de Paris) et, dernièrement, Rachida Dati. Invitée de RTL le 24 avril, la maire du 7ème arrondissement a promis de faire "campagne pour elle" lors des municipales 2014 à Paris. En échange, elle lui demande de se présenter dans un arrondissement difficile à gagner : le 12e, tenu par le PS depuis 2001.

>
La presse anglaise s'intéresse à la bataille de Paris Crédit Média : Alba Ventura | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Anne Hidalgo Bertrand Delanoë François Fillon
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7761020170
NKM contre Hidalgo, le match des héritières
NKM contre Hidalgo, le match des héritières
Anne Hidalgo ou Nathalie Kosciusko-Morizet. Sauf surprise, le prochain maire de Paris sera l'une d'elles. À moins d'un an des élections municipales, RTL.fr dresse le portrait politique des deux favorites.
https://www.rtl.fr/actu/politique/nkm-contre-hidalgo-le-match-des-heritieres-7761020170
2013-05-02 17:54:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Nl_MZaQobk5DZCE6l2imEw/330v220-2/online/image/2013/0502/7761019575_nathalie-kosciusko-morizet-et-anne-hidalgo.jpg