1 min de lecture Boko Haram

François Hollande annonce trop vite la libération des lycéennes enlevées par Boko Haram

Le président a laissé entendre lors d'une conférence de l'OCDE que la libération des lycéennes enlevées par le groupe terroriste était effective.

François Hollande lors d'une table ronde sur la pauvreté à Clichy-la-Garenne mardi 14 octobre 2014
François Hollande lors d'une table ronde sur la pauvreté à Clichy-la-Garenne mardi 14 octobre 2014 Crédit : AFP
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
et AFP

Alors que le Nigeria annonce avoir trouvé un accord avec la secte armée Boko Haram concernant la libération des 219 lycéennes enlevées en avril dernier, François Hollande déclare avoir "des informations" sur leur prochaine libération.

Une annonce prématurée

"Boko Haram a annoncé que les jeunes filles allaient être libérées. Nous avons des informations qui laissent penser que ça pourrait venir dans les heures ou dans les jours qui suivent", a-t-il déclaré lors d'une intervention au siège de l'OCDE à Paris. Après s'être emballé, François Hollande rectifie et explique que "pour l'instant, nous n'avons pas encore confirmation qu'elles ont été libérées, mais l'engagement a été pris". 

Dans un premier temps, le président avait affirmé que "les jeunes filles au Nigeria avaient été libérées", laissant entendre que leur libération était déjà effective. Mais il semblerait que le chef de l'État ait fait cette déclaration de façon un peu prématurée.

Un engagement effectif

En fait, il voulait juste parler de l'accord aboutissant à leur libération, s'est empressé de préciser son entourage : "Pour l'instant, il y a un  accord qui a été signé qui doit aboutir à leur libération". François Hollande s'est donc repris et a ajouté : "L'engagement a été pris, et nous espérons que Boko Haram tiendra son engagement". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Boko Haram Nigeria François Hollande
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants