1 min de lecture Nicolas Sarkozy

Nicolas Sarkozy pourrait siéger rapidement au Conseil Constitutionnel

C'est le "Figaro" qui le laisse entendre dans son édition de vendredi. Nicolas Sarkozy, défait par le socialiste François Hollande lors de l'élection présidentielle, devrait bien finalement siéger au Conseil Constitutionnel. L'ambiance s'annonce déjà orageuse avec Jean-Louis Debré, le président de la haute institution de la rue de Montpensier. Cela ne l'empêchera pas de reprendre son cabinet d'avocats, puisqu'il va s'occuper principalement des dossiers internationaux, pour éviter tout conflit d'intérêts.

studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et Jérôme Chapuis

Le secrétaire général du Conseil Consitutionnel doit rencontrer rapidement Nicolas Sarkozy pour fixer les modalités de sa prise de fonction. Comme ancien chef de l'Etat, il en est désormais membre de droit. Émoluments : 11.500 euros net par mois. Il siègera quand le Conseil se réunira autour de Jean-Louis Debré, qui préside le Conseil depuis février 2007. Et, selon "Le Figaro", effectivement, il ne s'interdit pas de se faire entendre. A la fois sur les questions politiques, et au Conseil Constitutionnel.

Concernant la reprise de son activité d'avocat, là aussi les choses s'organisent. Selon nos informations, l'ancien associé de Nicolas Sarkozy, Arnaud Claude, a "un rendez-vous très proche" avec le Président sortant. Nicolas Sarkozy est toujours actionnaire du cabinet, même s'il n'en a pas touché les dividendes durant son mandat.

Pas de contre indication avec le Conseil Constitutionnel. Une règle particulière existe, par ailleurs, au Barreau de Paris pour les anciens Présidents avocats (Mitterrand et Poincaré y avaient déjà eu le droit), mais aucun de ces deux là n'est revenu à la robe.

Pour éviter tout conflit d'intérêt, dit on au Barreau, il pourrait choisir les dossiers internationaux plutôt que les procès au Palais. Un rôle "d'influence" qui était déjà celui qui a marqué ceux qui l'ont croisé, comme l'avocat honoraire Bernard de Sariac, qui  avait vu arriver Maitre Sarkozy au Palais. "Dire qu'il a plaidé souvent, non ! Dire qu'il a souvent porté la robe, non ! Son travail de collaborateur a surtout été axé sur la campagne électorale pour le bâtonnat".
 
La campagne était alors celle du bâtonnier Guy Danet.  Nicolas Sarkozy avait commencé à ses côté avant de fonder son propore cabinet avec ses associés.
2012 et vous OK

Lire la suite
Nicolas Sarkozy Politique Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7748017657
Nicolas Sarkozy pourrait siéger rapidement au Conseil Constitutionnel
Nicolas Sarkozy pourrait siéger rapidement au Conseil Constitutionnel
C'est le "Figaro" qui le laisse entendre dans son édition de vendredi. Nicolas Sarkozy, défait par le socialiste François Hollande lors de l'élection présidentielle, devrait bien finalement siéger au Conseil Constitutionnel. L'ambiance s'annonce déjà orageuse avec Jean-Louis Debré, le président de la haute institution de la rue de Montpensier. Cela ne l'empêchera pas de reprendre son cabinet d'avocats, puisqu'il va s'occuper principalement des dossiers internationaux, pour éviter tout conflit d'intérêts.
https://www.rtl.fr/actu/politique/nicolas-sarkozy-pourrait-sieger-rapidement-au-conseil-constitutionnel-7748017657
2012-05-11 07:38:00