1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Nicolas Sarkozy : "Nous avons besoin de 20.000 places de prison supplémentaires"
1 min de lecture

Nicolas Sarkozy : "Nous avons besoin de 20.000 places de prison supplémentaires"

REPLAY / INVITÉ RTL - Nicolas Sarkozy est revenu sur ses propositions concernant la justice, dont la suppression de la possibilité de demander le réaménagement des peines planchers au-delà d'une peine de 6 mois de prison.

Nicolas Sarkozy a annoncé que tous les candidats Les Républicains se maintiendraient au second tour.
Nicolas Sarkozy a annoncé que tous les candidats Les Républicains se maintiendraient au second tour.
Crédit : PHILIPPE DESMAZES / AFP
Nicolas Sarkozy sur l'exécution des peines
05:30
Morgane Giuliani
Morgane Giuliani

Invité de RTL le 4 novembre, Nicolas Sarkozy est revenu sur la question de l'exécution des peines. Il a reconnu au micro d'Olivier Mazerolle que "le problème existait à son époque", ajoutant : "Nous essayons de trouver des solutions."

"100.000 peines sont prononcées chaque année et ne sont pas appliquées, a affirmé l'ancien président de la République. Nous proposons que les aménagements de peine ne soient autorisés que pour celles égales ou inférieures à 6 mois de prison, au lieu d'un an aujourd'hui." Nicolas Sarkozy propose aussi que "toute personne partie faire le djihad, si elle est étrangère ou de double nationalité, on ne le laisse pas rentrer."

Augmenter le nombre de places de prison

Si ces mesures étaient mises en place, Nicolas Sarkozy estime qu'il faudrait "80.000 places de prison en tout." "Lorsque j'étais président de la République, nous avons augmenté la capacité de 10%, puisque nous avons créé 7.000 places de prison." 

"C'est quand même extraordinaire qu'on vienne nous dire que c'est le nombre de délinquants qui doit s'adapter au nombre de places en prison, s'indigne Nicolas Sarkozy. Ce sont les places de prison qui doivent s'adapter aux délinquants." Créer 20.000 places de prison en plus nécessiterait, selon lui, 3 milliards d'euros. Le chef de file des Républicains aurait gardé la centrale de Fessenheim, contrairement à François Hollande, pour financer ces places supplémentaires. 

À écouter aussi

"C'est un mensonge de dire aux Français que la politique pénale en France est le tout-carcéral, s'indigne Nicolas Sarkozy. Il y a 57.000 places de prison en France, il y en a 77.000 en Allemagne et 90.000 en Grande-Bretagne." 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/