1 min de lecture Laïcité

Nicolas Sarkozy ne veut pas séparer les musulmans et les juifs dans les cantines scolaires

INVITÉ RTL - Le président de l'UMP Nicolas Sarkozy a exprimé sa volonté de voir la laïcité s'appliquer sans exception dans la République.

L'invite´ de RTL - Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Nicolas Sarkozy assure que l'UMP n'a "aucun point commun programmatique avec le FN" Crédit Image : Frédéric Bukajlo / Abaca Press/ RTL.fr | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

En matière de laïcité, Nicolas Sarkozy veut "faire respecter la règle républicaine dans sa plénitude". Après avoir pris position contre le voile à l'université et les menus de substitution dans les cantines scolaires dans la dernière ligne droite avant le premier tour des départementales, le président de l'UMP a martelé son souhait de voir l'UMP "incarner pour les Français la volonté d'appliquer les règles de la République, sans faiblesse".

L'ancien chef de l'État est revenu sur la polémique qui a émaillé la décision du maire UMP de Chalon-sur-Saône de mettre un terme aux repas de substitution dans les cantines de sa commune, une pratique de trente ans. "Certains, et c'est leur droit, disent : 'Ce n'est pas grave un menu de substitution'. Et ils ont raison. Mais en même temps, nous sommes un certain nombre à penser que ça peut aboutir à avoir une table à la cantine avec les petits musulmans et une table avec les petits juifs. Je ne pense pas que ça fait avancer la République de se comporter comme ça", avance-t-il.

Pour justifier sa position, Nicolas Sarkozy dresse le constat d'une "grave crise républicaine". "Il y a trente ans les choses étaient beaucoup plus apaisées, explique l'ancien président dans une anaphore. Il y a trente ans, il n'y avait pas de voile, il y a trente ans les tensions entre les communautés n'étaient pas ce qu'elles sont aujourd'hui, il y a trente ans, on n'instrumentalisait pas le vote communautariste. Et je crois, y compris pour nos compatriotes musulmans, pratiquants, que cela rassurerait tout le monde qu'il y ait une règle républicaine, appliquée sans agressivité mais sans faiblesse", poursuit-il, plaidant pour une laïcité qui "ne peut pas souffrir d'exception".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Laïcité UMP Nicolas Sarkozy
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants