1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Nicolas Sarkozy "n'a pas l'intention d'interroger Manuel Valls pour savoir ce qu'il doit dire ou pas"
1 min de lecture

Nicolas Sarkozy "n'a pas l'intention d'interroger Manuel Valls pour savoir ce qu'il doit dire ou pas"

REPLAY - REPLAY / INVITÉ RTL - Le Premier ministre a récemment dénoncé les propos "pas responsables" de l'ancien chef de l'État.

Nicolas Sarkozy, invité de RTL, le 24 mars 2015
Nicolas Sarkozy, invité de RTL, le 24 mars 2015
Crédit : Frédéric Bukajlo / Abaca Press/ RTL.fr
Nicolas Sarkozy "n'a pas l'intention d'interroger Manuel Valls pour savoir ce qu'il doit dire ou pas"
02:19
Air Cocaïne : Sarkozy "veut comprendre pourquoi le contribuable doit payer pour le surveiller"
19:42
Sarkozy sur l'exclusion de Nadine Morano : "Si c'était à refaire, je le referais"
03:47
Nicolas Sarkozy : "Le lieu adéquat pour la négociation est l'entreprise"
03:06
Nicolas Sarkozy : "Si on doit faire de la politique pour être aimé, il vaut mieux changer de métier"
02:03
Nicolas Sarkozy : "Nous avons besoin de 20.000 places de prison supplémentaires"
00:57
Nicolas Sarkozy sur RTL : des tacles adressés à François Hollande, Manuel Valls et Marine Le Pen
02:09
Nicolas Sarkozy répond aux auditeurs de RTL
20:01
Nicolas Sarkozy répond aux questions d'Olivier Mazerolle
20:23
L'invité de RTL du 04 novembre 2015
20:11
Nicolas Sarkozy "n'a pas l'intention d'interroger Manuel Valls pour savoir ce qu'il doit dire ou pas"
01:03
Nicolas Sarkozy sur l'exécution des peines
05:30
Gregory Fortune
Gregory Fortune

Nicolas Sarkozy répondait aux questions d'Olivier Mazerolle, mercredi 4 novembre. Première question d'Olivier Mazerolle au président des Républicains : "Comment recevez-vous la leçon de maintien que vous donne Manuel Valls quand il dit quand on aspire à gouverner, on n'utilise pas des termes comme chienlit ou perte de l'autorité de l'État qui pousse les électeurs dans les bras du Front national ?"

"Monsieur Valls a le droit de dire ce qu’il veut, mais je n’ai pas l’intention de l’interroger pour savoir ce que je dois dire ou pas, a rétorqué Nicolas sarkozy. La question n'est pas ce que pense Monsieur Valls, la question est : est-ce qu'il pense que l’autorité de l’État est respectée aujourd'hui, et est-ce qu'il pense, comme le vivent des millions et des millions de Français, qu'il y a un problème d'explosion de l'insécurité ?"

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/