2 min de lecture Écoutes Sarkozy

Nicolas Sarkozy mis en examen : la corruption active, un délit infamant

DÉCRYPTAGE - Après 14 heures de garde-à-vue, l'ancien chef de l'État a été mis en examen pour "corruption active". L'un des délits les plus infamants du code pénal.

Julien Sellier RTL Petit Matin Julien Sellier iTunes RSS
>
Affaire des écoutes : une nuit difficile pour Nicolas Sarkozy Crédit Image : KENZO TRIBOUILLARD / AFP | Crédit Média : Mathieu Delahousse | Durée : | Date : La page de l'émission
Mathieu Delahousse Journaliste RTL

Soupçonné de trafic d'influence dans l'affaire Bettencourt, Nicolas Sarkozy était arrivé mardi matin dans les locaux de la police judiciaire de Nanterre à bord de sa berline noire d'ancien président de la République. Après 14 heures de garde-à-vue, c'est à bord d'une voiture de police banalisée grise, entouré d'enquêteurs, qu'il a été conduit vers le pôle financier.

Les deux juges en charge de l'affaire l'ont entendu jusqu'à deux heures du matin avant de le mettre en examen pour corruption active, c'est-à-dire bien au-delà du délit de trafic d'influence retenu initialement. L'ex-chef de l'État a pu repartir libre et sans contrôle judiciaire, mais il risque en théorie 10 ans de prison.

Un des délits les plus infamants

La corruption active est l'un des délit les plus infamants du code pénal. Selon les magistrats ce délit correspond au système découvert autour de l'ancien chef de l'État. Pour les juges, le schéma est le suivant : Gilbert Azibert, magistrat à la Cour de cassation, a fourni des informations à Nicolas Sarkozy sur l'affaire Bettencourt en violant le secret professionnel. Il est perçu comme le corrompu et mis en examen pour corruption passive.

À lire aussi
Nicolas Sarkozy, le 20 mai 2019 justice
Affaire des "écoutes" : Nicolas Sarkozy va être jugé pour corruption

L'avocat Thierry Herzog et Nicolas Sarkozy sont, eux, les corrupteurs et donc mis en examen pour corruption active.

Les juges n'ont toutefois pas décidé seuls de basculer du trafic d'influence à la corruption active. Le parquet national financier était également sur cette ligne. Ce qui laisse penser que la garde-à-vue et l'enquête ont apporté des éléments encore plus embarrassants que ce qui avait déjà été révélé par les écoutes téléphoniques.

Le clan Sarkozy choqué

Nicolas Sarkozy, qui devant les policiers s'était défendu seul, refusant toute autre défense que celle de son avocat Thierry Herzog, a été défendu par un ténor parisien devant les juges. Aucun commentaire officiel n' été fait mais le clan de l'ancien chef de l'État paraissait cette nuit choqué par la série de mises en examen alors, disent-ils, que tout repose sur des écoutes téléphoniques qu'ils contestent.

>
Affaire des écoutes : Nicolas Sarkozy est mis en examen pour corruption active Crédit Média : Mathieu Delahousse | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande

 

Lire la suite
Écoutes Sarkozy Nicolas Sarkozy Affaires
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7772982919
Nicolas Sarkozy mis en examen : la corruption active, un délit infamant
Nicolas Sarkozy mis en examen : la corruption active, un délit infamant
DÉCRYPTAGE - Après 14 heures de garde-à-vue, l'ancien chef de l'État a été mis en examen pour "corruption active". L'un des délits les plus infamants du code pénal.
https://www.rtl.fr/actu/politique/nicolas-sarkozy-mis-en-examen-qu-est-ce-que-la-corruption-active-7772982919
2014-07-02 06:54:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/NW9D6N16swjTqhWN9rePqw/330v220-2/online/image/2014/0702/7772983712_nicolas-sarkozy-a-ete-mis-en-examen-tot-mercredi-2-juillet.jpg