1 min de lecture Parti socialiste

Nicolas Sarkozy maintient sa formule "FNPS" tout en modérant son propos

Pour le président de l'UMP, voter pour le FN revient à se retrouver avec un "député socialiste de plus".

Nicolas Sarkozy le 7 mars 2015.
Nicolas Sarkozy le 7 mars 2015. Crédit : THOMAS SAMSON / AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Nicolas Sarkozy a maintenu vendredi sa formule contre le "FNPS", sensée représenter une supposée alliance objective entre le Parti socialiste et le FN, mais a précisé qu'il "n'assimil(ait) pas, naturellement, le PS au Front National".

"J'ai dit FNPS. Je n'assimile pas naturellement le PS au Front National. Mais le résultat, c'est celui-là", a déclaré M. Sarkozy sur France Info et France Bleu.

La division au sein de l'UMP a donné un "boulevard au Front National"

"Quand vous votez pour le Front National, comme ceux de nos électeurs qui l'ont fait dans le Doubs, vous avez un député socialiste de plus", a insisté l'ancien président.

"Pendant deux ans et demi, ma famille politique a donné le spectacle de la division. Donc il n'y avait pas d'opposition". Une division "qui a donné un boulevard au Front National, qui s'est posé en opposition à un pouvoir qui est rejeté", a déclaré M. Sarkozy, élu président de l'UMP à l'automne.

À lire aussi
Paris
Paris : Nicolas Sarkozy dément avoir appelé la police pour une fête clandestine

"Aujourd'hui, la famille (l'UMP) est réunifiée je l'espère solidement, et nous faisons notre travail d'opposition et de proposition", a-t-il dit.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Parti socialiste Front national Nicolas Sarkozy
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants