1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Nicolas Sarkozy estime que Nadine Morano a franchi "une ligne infranchissable"
1 min de lecture

Nicolas Sarkozy estime que Nadine Morano a franchi "une ligne infranchissable"

Le président des Républicains estime que le maintien de Nadine Morano en Meurthe-et-Moselle pour les élections régionales aurait "conduit à fragiliser" ses colistiers.

Nicolas Sarkozy
Nicolas Sarkozy
Crédit : FRANCOIS NASCIMBENI / AFP
Eleanor Douet
Eléanor Douet

Nicolas Sarkozy n'en a pas fini avec l'affaire Nadine Morano, après l'éviction de cette dernière en Meurthe-et-Moselle pour les élections régionales de décembre prochain. Dans un entretien à paraître ce dimanche 11 octobre dans les journaux L'Est Républicain et Le Dauphiné Libéré, le patron des Républicains estime qu'en évoquant une "France, pays de race blanche", l'eurodéputée a franchi "une ligne infranchissable" et son maintien sur la liste des Républicains aurait "conduit à fragiliser" ses colistiers. 

"À partir du moment où Nadine Morano n'a pas retiré ses propos, n'a pas saisi la main tendu et qu'en outre, elle a eu des mots inacceptables pour ses colistiers, la totalité des têtes de liste de la Région Grand-Est ont considéré qu'il ne leur était plus possible de faire campagne avec elle. Fermer les yeux aurait conduit à fragiliser nos élus dans leur campagne pour les régionales", a estimé l'ancien chef de l'État.

Ira-t-il soutenir les candidats de sa famille politique en Lorraine, bien que Nadine Morano ait déjà annoncé son intention de le rejoindre sur scène ? "Évidemment", répond Nicolas Sarkozy. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/