1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Nicolas Sarkozy doit maintenir la pression face à la popularité d'Alain Juppé
1 min de lecture

Nicolas Sarkozy doit maintenir la pression face à la popularité d'Alain Juppé

REPLAY - La primaire des Républicains prévue pour novembre 2016 pourrait ne pas être une partie de plaisir pour Nicolas Sarkozy.

Nicolas Sarkozy le 12 juin 2015 à Berlin.
Nicolas Sarkozy le 12 juin 2015 à Berlin.
Crédit : ODD ANDERSEN / AFP
Nicolas Sarkozy doit maintenir la pression face à la popularité d'Alain Juppé
01:33
Julien Fautrat & Valentin Chatelier

Alors que Nicolas Sarkozy doit rencontrer le chef de l'État tunisien, Beji Caïd Esebsi, à Tunis pour parler notamment d'immigration, le président des Républicains multiplie les rendez-vous avec des hauts dirigeants étrangers. Une posture d'ancien et possible futur président de la République qui fait cependant face à un constat : sa victoire à la primaire des Républicains pour la présidentielle de 2017 prévue pour novembre 2016 n'est pas assurée.

L'enthousiasme a été modéré lors de sa rencontre avec 200 militants à Nice, alors que la ville est l'un de ses fiefs. Dans les sondages, un de ses concurrents, Alain Juppé, dépasse l'ancien chef d'État. "Moi je l'aime Juppé, c'est pas mal. C'est quelqu'un qui a de la classe, qui représente bien la France. Ils ont tous les deux de la bouteille", résume une militante à Nice. Et la popularité d'Alain Juppé dépasse les rangs de la droite. Celui qui est également maire de Bordeaux est la personnalité politique préférée des Français avec 70% d'opinions positives, contre 40% pour Nicolas Sarkozy. Un avantage qui lui donnerait davantage de chances pour s'imposer au second tour de la présidentielle.

Juppé est devant aujourd'hui, on verra bien demain ce qu'il en sera

Une militante des Républicains, à Nice

Face à ce constat, le président des Républicains doit maintenir la pression pour ne pas perdre davantage de fidèles. "On a bien vu par rapport à François Hollande. Personne ne pensait qu'il serait président de la République un jour et pourtant, il a gagné les primaires (socialistes, ndlr) et il a réussi à remporter la présidentielle. Juppé est devant aujourd'hui, on verra bien demain ce qu'il en sera", estime une autre militante. Nicolas Sarkozy mobilise quant à lui ses troupes, voyant des challengers de plus en plus pressants.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/