2 min de lecture UMP

Nicolas Sarkozy a passé la troisième vitesse à Lambersart

REPLAY - Comme lors de son interview télévisée, l'ancien président de la République a tenu un discours de présidentiable jeudi 25 septembre à Lambersart, pour son premier meeting depuis son retour en politique.

Julien Sellier RTL Petit Matin Julien Sellier iTunes RSS
>
Compte-rendu du meeting de Nicolas Sarkozy à Lambersart jeudi 25 septembre 2014 Crédit Média : Dominique Tenza | Durée : | Date : La page de l'émission
Générique 3
Dominique Tenza et Raphaël Bosse-Platière

Pour la première fois depuis le printemps 2012, Nicolas Sarkozy a goûté à nouveau à l'ambiance des meetings jeudi soir dans le Nord. Le candidat à la présidence de l'UMP a prononcé un discours d'environ 45 minutes devant plus de 4.000 personnes à Lambersart. Après son message Facebook et son interview télévisée, l'ancien chef de l'État a choisi de passer à la vitesse supérieure.

On a abandonné la société française à la jalousie

Nicolas Sarkozy
Partager la citation

Nicolas Sarkozy est clairement passé à l'offensive. Sans surprise, ses nouvelles cibles préférées sont François Hollande et les socialistes, coupables selon lui d'avoir détérioré la France. "À désacraliser le travail, à stigmatiser l'ambition, on a abandonné la société française à la jalousie. Voilà la situation !", a-t-il lancé à son auditoire chauffé à blanc.

Nicolas Sarkozy siffle la fin de la récré à l'UMP

Les attaques étaient également destinées à sa propre famille politique, dont il espère reprendre le contrôle. .. Après avoir acté, pour la première fois, le principe de la primaire pour 2017, il n'a pas hésité à tacler sèchement ceux qui ont "ridiculisé l'UMP". "La cacophonie nous a rendus inaudibles. Maintenant, c'est terminé", a tranché l'ancien Président.

Enfin, Nicolas Sarkozy s'en est pris à tout ce qui, d'après lui, paralyse le pays : le statut des fonctionnaires, le rôle des syndicats, les indemnisations chômage...la liste est longue. 

La présidence de l'UMP, une première étape

À lire aussi
Dominique Besnehard
La chronique de Laurent Gerra du 28 avril 2021

Heureusement, il semble détenir la solution : "Quand une partie des élites, et certains corps intermédiaires, chercheront à monopoliser un débat, alors il ne faudra pas hésiter à en appeler au peuple par l'intermédiaire du référendum", a lancé celui qui n'a pas eu recours à la consultation populaire lorsqu'il était au sommet de l'État.

Il ne faudra pas hésiter à en appeler au peuple par l'intermédiaire du référendum

Nicolas Sarkozy
Partager la citation

Énergique, mordant, souvent grave, parfois ironique... Ses proches avaient vendu un meeting de campagne pour la présidence de l'UMP, mais dans les faits, Nicolas Sarkozy a surtout parlé de la France, et de ses ambitions sans limites.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
UMP Présidence UMP Nicolas Sarkozy
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants