1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Nicolas Sarkozy à François Hollande : "Je ne serai jamais le président de l'impuissance"
1 min de lecture

Nicolas Sarkozy à François Hollande : "Je ne serai jamais le président de l'impuissance"

L'ancien chef de l'État s'est fendu d'une réponse assassine à l'adresse de François Hollande, qui s'était posé en défenseur de l'État de droit dans la journée du jeudi 8 septembre.

L'ancien président français, Nicolas Sarkozy
L'ancien président français, Nicolas Sarkozy
Crédit : FRANCOIS NASCIMBENI / AFP
Clarisse Martin & AFP

"François Hollande affirme désormais que sa priorité, c'est l'État de droit, scandant son slogan pour manifester son impuissance ; moi, ma priorité, c'est la sécurité des Français. Je veux être le président de la République qui protégera les Français et qui défendra la France", a martelé Nicolas Sarkozy à l'adresse de l'actuel locataire de l'Élysée, soutenant qu'il ne sera "jamais le président de l'impuissance".

Nicolas Sarkozy, appuyant sur la gravité de la menace terroriste, a interpellé les Français en déplacement à Vendôme (Loir-et-Cher). "Faut-il attendre que les terroristes aient commis leur acte barbare pour protéger la société ? Moi, je ne le crois pas", avançant une "divergence fondamentale" qu'il a à ce propos avec François Hollande et avec "tous ceux qui refusent de voir la réalité telle qu'elle est".

Jeudi 8 septembre au matin, François Hollande a prononcé un discours, à la salle Wagram, à Paris, dans lequel il s'est posé en défenseur de l'État de droit, refusant tout "État d'exception" en réaction aux attaques jihadistes. "La seule voie qui vaille, la seul qui soit efficace, c'est celle de l'État de droit", a-t-il prononcé, sans alternative possible.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/