1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Nathalie Kosciusko-Morizet aimerait que Penelope Fillon s'exprime
1 min de lecture

Nathalie Kosciusko-Morizet aimerait que Penelope Fillon s'exprime

REPLAY - INVITÉE RTL - La députée de l'Essonne a commenté la conférence de presse de François Fillon.

Nathalie Kosciusko-Morizet, invitée de RTL, mardi 7 février
Nathalie Kosciusko-Morizet, invitée de RTL, mardi 7 février
Crédit : Essia Lakhoua / RTL
Nathalie Kosciusko-Morizet, invitée de RTL, mardi 7 février
12:32
Primaire de la droite : "Ça donne (à François Fillon) une légitimité et une grande force"
00:21
Nathalie Kosciusko-Morizet est l'invitée de RTL
12:44
L'invité de RTL du 07 février 2017
06:55
micros
La rédaction numérique de RTL

Après son mari, qui a présenté ses "excuses" aux Français au cours d'une conférence de presse très attendue, Penelope Fillon doit-elle s'exprimer ? Nathalie Kosciusko-Morizet y est plutôt favorable : "C'est son choix à elle. Mais si vous me demandez, je trouverais ça bien. Je pense que c'est une parole que les Français ont envie d'entendre après tout ça. Il y aura une curiosité, ça s'est sûr", confie au micro de RTL l'ancienne candidate de la primaire de la droite, aujourd'hui soutien de François Fillon.

Depuis le premières révélations sur les soupçons d'emplois fictifs, la principale intéressée n'a jamais pris la parole publiquement. Jusqu'à présent, elle a réservé ses explications aux enquêteurs du parquet national financier. Seul son avocat témoigne de sa défense face aux médias. Finalement, les Français ne l'ont véritablement entendue que dans le cadre d'une interview au Sunday Telegraph datant de 2007 et rediffusée dans Envoyé Spécial.

En outre, Nathalie Kosciusko-Morizet se dit satisfaite de l'intervention de François Fillon devant les caméras de télévision. Elle regrette néanmoins qu'il ait fallu attendre deux semaines de révélations dans la presse pour que "ce moment très important" ait lieu. "Peut-être qu'il aurait pu avoir lieu plus tôt. (...) François Fillon a fait l'effort de mise à nu. Il y avait quelque chose d'émouvant. C'était indispensable, non pas pour le voyeurisme, mais pour le rendre à nouveau audible".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/