2 min de lecture Najat Vallaud-Belkacem

Pour Najat Vallaud-Belkacem, Emmanuel Macron "est gonflé" de démissionner

INVITÉE RTL - Au lendemain de la démission d'Emmanuel Macron, la ministre de l'Éducation affirme ne pas comprendre un tel départ.

Elizabeth Martichoux L'invité de RTL Elizabeth Martichoux
>
Démission de Macron : "Gonflé", pour Najat Vallaud-Belkacem Crédit Image : Romain Boé / Sipa | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Elizabeth Martichoux
Elizabeth Martichoux et Clémence Bauduin

La ministre de l'Éducation Najat Vallaud-Belkacem prépare sa rentrée et est revenue sur la sortie, d'Emmanuel Macron, qui a quitté le gouvernement mardi 30 août. "Je suis très dubitative, pour ne pas dire plus, sur le sens de cette démarche. Je ne comprends pas comment on peut, quand on est aux responsabilités, dans un moment si difficile pour les Français, quand on a ce privilège d'être dans l'action au gouvernement, comment est-ce qu'on peut démissionner", estime Najat Vallaud-Belkacem. "Comment peut-on être plus utile aux Français et à l'intérêt général qu'en agissant au sein d'un gouvernement ?", se demandait la ministre.

Emmanuel Macron estime que le système politique est à bout de souffle, mais Najat Vallaud-Belkacem ne l'entend pas ainsi. "L'efficacité commandait de continuer à agir", selon elle. "Avoir suffisamment de certitude pour s'imaginer plus utile encore hors de l'exercice des responsabilités, je trouve que c'est gonflé", a-t-elle poursuivi, prônant la loyauté des ministres envers l'exécutif. "Je pense que le meilleur service à rendre à la politique, pour la redorer aux yeux des Français, c'est de revenir à des valeurs simples comme la loyauté, la fidélité, l'humilité aussi et le sens du collectif. (...) Je ne comprends pas comment l'on peut s’enorgueillir de son action et ne pas la continuer tant que la possibilité vous est donnée de la poursuivre". 

Désormais désolidarisé du gouvernement, Emmanuel Macron est probablement en route pour la course à la présidence de la République. Selon Najat Vallaud-Belkacem, "c'est à lui de dire" s'il souhaite ou non se présenter à la présidentielle de 2017, mais celle-ci prône avant tout de la clarté. "Croyez-vous qu'à gauche - si du moins c'est à gauche qu'il se positionne - nous avons besoin d'une balkanisation encore un peu plus grande des forces, des tendances, des mouvements et des courants ?", interroge-t-elle. "Le renouvellement est autour de François Hollande", poursuit la ministre, plus que jamais fidèle au couple exécutif.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Najat Vallaud-Belkacem Emmanuel Macron Gouvernement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7784672403
Pour Najat Vallaud-Belkacem, Emmanuel Macron "est gonflé" de démissionner
Pour Najat Vallaud-Belkacem, Emmanuel Macron "est gonflé" de démissionner
INVITÉE RTL - Au lendemain de la démission d'Emmanuel Macron, la ministre de l'Éducation affirme ne pas comprendre un tel départ.
https://www.rtl.fr/actu/politique/najat-vallaud-belkacem-tres-dubitative-quant-a-la-demission-d-emmanuel-macron-7784672403
2016-08-31 08:02:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Mt-O0yu9aCSTSx9K2kh1Ug/330v220-2/online/image/2016/0831/7784676147_ok2.jpg