1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Najat Vallaud-Belkacem souhaite de "bonnes fêtes" et met en colère les internautes
1 min de lecture

Najat Vallaud-Belkacem souhaite de "bonnes fêtes" et met en colère les internautes

Certains internautes n'apprécient pas que la ministre souhaite de "bonnes fêtes" et non pas un "joyeux Noël" aux Français.

Najat Vallaud-Belkacem a annoncé l'annulation de tous les voyages scolaires
Najat Vallaud-Belkacem a annoncé l'annulation de tous les voyages scolaires
Crédit : AFP
Najat Vallaud-Belkacem souhaite de "bonnes fêtes" et met en colère les internautes
02:54
Clarisse Martin & Aymeric Parthonnaud

Une fois n'est pas coutume, la polémique part de Twitter. À l'approche des fêtes de fin d'année et des vacances scolaires, Najat Vallaud-Belkacem a souhaité dans un tweet, vendredi 16 décembre, de "bonnes vacances à tous les élèves et aux personnels de l'Éducation nationale. Je vous souhaite de belles fêtes", accompagné d'un gif de chats coiffés d'un bonnet de père Noël. C'est la dernière phrase qui déplaît à une partie des internautes.

Manifestement, certains regrettent qu'elle ne souhaite pas un "joyeux Noël". D'autres sont plus violents dans leurs propos. "Ça lui écorcherait la langue, Najat, de souhaiter un 'joyeux Noël' et de mettre la photo d'une crèche", invective l'un. Un autre, se décrivant comme un "défenseur de la France chrétienne" dans sa biographie sur le réseau social se "rassure en [se] disant que c'est la dernière année". Un troisième répond en publiant la photo d'un crèche.

Heureusement pour la numéro 4 du gouvernement de Bernard Cazeneuve, certains twittos ont volé à son secours et se sont opposés à ses détracteurs. "Ce qui est pénible avec certains, c'est qu'ils seront toujours d'éternels mécontents. Dommage pour eux", tempère l'un. Certains internautes lui souhaitent de passer de bonnes fêtes en retour. La trêve de Noël ne semble pas encore d'actualité sur le réseau social.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/