2 min de lecture Les Républicains

Nadine Morano : "L'Élysée, je n'y pense pas que les matins en me maquillant"

INVITÉE RTL - La députée européenne envisage de se présenter à la primaire Les Républicains afin de "défendre des idées fortes pour la France".

micro générique L'Invité de RTL Soir Thomas Sotto
>
Nadine Morano : "L'Élysée, je n'y pense pas que les matins en me maquillant" Crédit Image : LIONEL BONAVENTURE / AFP | Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel / RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Marc-Olivier Fogiel
Marc-Olivier Fogiel
et Julien Absalon

La primaire du parti Les Républicains, en vue de la présidentielle 2017, aura lieu dans un an et trois mois. Au cours d'un entretien accordé au Parisien, Nadine Morano a laissé entendre qu'elle pourrait y participer. Au micro de RTL, lundi 24 août, la députée européenne a réitéré ses intentions et affirmé sur ses envies d'Élysée : "Je n'y pense pas rien que les matins en me maquillant parce que c'est une préoccupation de la journée".

Visée par Luc Chatel, qui estime que la primaire concerne "ceux qui ont une vraie crédibilité", Nadine Morano a défendu son parcours : "Je connais très bien la machine parlementaire, j'ai été membre du gouvernement de Sarkozy pendant quatre ans et trois mois. J'ai participé à la direction de la France".

La primaire, "un suffrage censitaire"

En souhaitant se présenter à la primaire, qui se déroulera les 20 et 27 novembre 2016, l'ancienne ministre ne pourrait donc soutenir Nicolas Sarkozy. Mais pour elle, c'est un moyen d'ajouter de la pluralité au débat : "Faut-il qu'il n'y ait que deux ou trois personnalités qui y participe ? Qu'aucune femme n'y participe à ce débat public ? J'ai des convictions chevillées au corps et je veux servir mon pays".

Nadine Morano critique cependant le système des primaires en lui-même : "Je n'étais pas très favorable à ce dispositif. C'est un système est totalement biaisé car, pour faire campagne, il faut au moins un budget d'un million d'euros. C'est un peu un suffrage censitaire et qui ne permet pas de dégager le meilleur. On l'a vu avec la primaire socialiste. Avec François Hollande, nous avons le plus mauvais président de la Ve République".

À lire aussi
Stéphane Sieczkowski-Samier était l'un des plus jeunes maires de France maires
Pas-de-Calais : le maire d'Hesdin, visé par plusieurs enquêtes, a été révoqué

L'ex-députée de Meurthe-et-Moselle compte en tout cas sur le soutien de ses sympathisants, à travers le Rassemblement pour le peuple de France, son mouvement. "Je ne crois pas qu'aux élites. Je crois aussi au peuple qui nous écoute et nous entend. Si 100.000 personnes versent dix euros sur mon site, je pourrai participer à la primaire, défendre des idées fortes pour la France et faire entendre une autre voix, une autre façon de faire de la politique".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Les Républicains Nadine Morano Primaire Les Républicains
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7779487657
Nadine Morano : "L'Élysée, je n'y pense pas que les matins en me maquillant"
Nadine Morano : "L'Élysée, je n'y pense pas que les matins en me maquillant"
INVITÉE RTL - La députée européenne envisage de se présenter à la primaire Les Républicains afin de "défendre des idées fortes pour la France".
https://www.rtl.fr/actu/politique/nadine-morano-l-elysee-je-n-y-pense-pas-que-les-matins-en-me-maquillant-7779487657
2015-08-24 20:02:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/uQ-ik1ZXnTW0kNoOIIhpFg/330v220-2/online/image/2015/0823/7779474510_nadine-morano-le-2-decembre-2014-a-paris-archive.jpg