1 min de lecture Front national

Municipales et européennes 2014 : "Moins on vote, plus on fait le jeu du FN", dit un élu PS

RÉACTIONS - À l'approche de la date butoir de l'inscription sur les listes électorales pour les municipales et les européennes, les partis politiques se démènent pour inciter les retardataires à s'enregistrer.

Une personne choisit des bulletins électoraux le 20 mars 2011 dans un bureau de vote de Thizy, lors du premier tour des élections cantonnales
Une personne choisit des bulletins électoraux le 20 mars 2011 dans un bureau de vote de Thizy, lors du premier tour des élections cantonnales Crédit : AFP
Yaël Goosz et La rédaction numérique de RTL

Obligatoire au regard de l'article 9 du Code électoral, l'inscription sur les listes électorales n'est pourtant pas le fait de tous les citoyens. Pour les nombreux retardataires qui ne sont pas enregistrés, le couperet est imminent. Passé le 31 décembre, ils ne pourront pas se rendre dans l'isoloir pour les prochaines élections municipales et européennes.

Un devoir de citoyen

Pour les inciter à s'inscrire et attirer de nouveaux et futurs électeurs, plusieurs élus, de droite comme de gauche, ont lancé un appel citoyen. Car au-delà des ambitions personnelles et des questions de chapelles, c'est la vie de la cité qui est en jeu. Un écueil pointé d'une seule voix par les maires UMP de Maison-Lafitte et du Puy-en-Velay, Jacques Myard et Laurent Wauquiez.

"Un maire ça compte. C'est l'environnement dans lequel est votre famille chaque jour", dit ce dernier. "Ça prend une demi-heure, c'est un petit exercice de démocratie qui permet d'éviter d'avoir du remord", poursuit-il. "Si quelqu'un vient ensuite râler et que je découvre qu'il n'est pas inscrit sur la liste électorale, je lui dirais : "Monsieur, commencez par vous inscrire, ensuite on parlera", dit le premier.

L'abstention, épouvantail de toute la classe politique

Pour le porte-parole du Parti socialiste et député de Seine-et-Marne, Eduardo Rihan Cypel, voter est un droit mais aussi un devoir. "Je suis né au Brésil lorsque c'était encore une dictature militaire. Les gens n'avaient pas le droit de vote mais celui de fermer leur gueule. C'est quelque chose de précieux qu'il faut honorer en l'utilisant. Moins on vote, plus on fait le jeu du Front national", lâche l'élu.

À lire aussi
Marine le Pen assemblée nationale
Les infos de 6h - Immigration : Marine le Pen parle de "submersion" et veut un référendum

De son côté, le FN multiplie également les communiqués pour inciter les Français à s'inscrire sur les listes électorales. Car l'épouvantail, pour toute la classe politique, c'est l'abstention. Un phénomène qui transforme les scrutins en loterie quand trop peu d'électeurs vont aux urnes.

>
Municipales et européennes : "Moins on vote, plus on fait le jeu du FN", dit un élu PS Crédit Média : Yaël Goosz | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Front national Parti socialiste UMP
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants