3 min de lecture Anne Hidalgo

Municipales à Paris : la campagne de NKM plombée par les ennuis

DÉCRYPTAGE - Nathalie Kosciusko-Morizet doit faire face à de nombreux obstacles dans sa campagne pour la mairie de Paris.

En campagne pour les municipales, Nathalie Kosciusko-Morizet pose le 16 décembre 2013 à Paris.
En campagne pour les municipales, Nathalie Kosciusko-Morizet pose le 16 décembre 2013 à Paris. Crédit : Martin Bureau - AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue
et Héloïse Leussier

Elle porte sur ses épaules les espoirs de l'UMP : voir la capitale rebasculer à droite après 12 ans de gouvernance socialiste. Mais au regard des obstacles qui se sont dressés sur sa campagne ces dernières semaines, l'horizon parisien de Nathalie Kosciusko-Morizet semble de moins en moins dégagé. Dernière difficulté en date : l'annonce de la création d'une liste dissidente à droite par l'homme d'affaires Charles Beigbeder.  Un obstacle de plus dans la campagne de NKM, déjà mal engagée.

De nombreuses dissidences internes

Charles Beigbeder, qui n'a pas supporté d'être évincé de la liste de droite dans le 8e arrondissement parisien, vient s'ajouter à la longue liste des dissidents auxquels NKM doit faire face.

Alors que le Parti socialiste s'affiche en ordre de bataille derrière sa candidate Anne Hidalgo, l'UMP est loin de pouvoir en dire autant. Pour éviter de partir en ordre dispersé, le parti s'est retrouvé contraint le 11 décembre dernier de suspendre 16 candidats aux élections municipales parisiennes ayant décidé de conduire ou de s'associer à des listes concurrentes de celles de NKM.

À lire aussi
La maire de Paris Anne Hidalgo le 21 mars 2019 Paris
Paris : Anne Hidalgo annonce la création de "forêts urbaines" dans 4 lieux de la capitale

Ces difficultés ne sont pas sans rappeler celles qu'avait rencontrées en 2001 Philippe Séguin, lui aussi candidat officiel de la droite mais confronté à la dissidence de Jean Tibéri, alors maire de Paris. L'élection avait débouché sur la victoire de la gauche menée par Bertrand Delanoë.

UDI-UMP : la liste commune aussitôt contestée

La constitution de listes avec le centre ne se font pas sans remous. "Au plan local, avec Marielle de Sarnez et Christian Saint-Etienne, deux personnalités que j’estime, l’accord a été facile à trouver", raconte NKM elle-même, "c’est du côté de la direction nationale des partis, à l’UMP comme a l’UDI, que sont venues les réticences".

Nathalie Kosciusko-Morizet a publié samedi, avec les chefs de file centristes parisiens, une première liste commune de candidats dans la capitale. Mais dans la même journée, Jean-Louis Borloo a contesté cette liste, estimant qu'elle ne respectait pas l'accord passé entre les deux partis, notamment en raison de l'absence des noms de quatre candidats UDI.

Des sondages défavorables

Les sondages ne sont pas en faveur de NKM. Une enquête d'opinion réalisée pour Public Sénat,Paris Match et Sud Radio donne ainsi Anne Hidalgo vainqueur des municipales au mois de mars prochain. D'après cette étude, Anne Hidalgo devancerait NKM lors des deux tours du scrutin, en recueillant 52,16% d'intentions de vote au second tour.

Quelques jours plus tôt, deux enquêtes publiées dans le Journal du dimanche donnaient, Anne Hidalgo et Nathalie Kosciusko-Morizet, battues dans leurs arrondissements respectifs, le 15e et le 14e. Un sondage en réalité bien plus défavorable à NKM qu'à Anne Hidalgo, compte tenu du mode de scrutin propre à la capitale. Une victoire dans le 14e, qui représente 10 conseillers de Paris, est cruciale pour NKM. Cela n'est pas le cas pour Anne Hidalgo dans le 15e.

Le soutien empoisonné de Bernadette Chirac

Venue soutenir la candidature de Nathalie Kosciusko-Morizet à la mairie de Paris mardi 17 décembre, Bernadette Chirac s'est remémoré ses souvenirs d'épouse de candidat, puis de maire de la capitale pour prodiguer ses conseils. L'ex-première dame en a également profité pour vanter les mérites de Xavière Tibéri. "Tout ce que j'ai appris de la politique de terrain, c'est Xavière qui me l'a appris", a notamment lâché Bernadette Chirac.

Un hommage à l'épouse de Jean Tiberi qui a quelque peu surpris, alors que leur fils Dominique Tiberi maintient sa candidature dans le 5e arrondissement pour prendre la succession de son père, contre la décision de NKM et de l'UMP. La conseillère régionale d'Île-de-France, Marie-Pierre de la Gontrie (PS) s'en est ainsi amusé sur Twitter.

Les moqueries des internautes

En plus de ces obstacles politiques, les internautes ont fait de la candidate UMP l'une de leurs cibles favorites. C'est une interview accordée à la rédaction d'Elle.fr qui a lancé les hostilités. Dans cet entretien, NKM déclare au site du quotidien féminin que le métro est pour elle "un lieu de charme" où il lui arrive de "faire des rencontres incroyables". Il n'en fallait pas plus pour déclencher une salve de commentaires ironiques sur les réseaux sociaux.

Le lancement d'un concours en ligne invitant les internautes à choisir sa prochaine affiche de campagne, a fourni aux internautes une nouvelle occasion de se moquer de la candidate UMP. Ce concours a d'ailleurs été piraté mercredi.

Rien n'est donc simple pour NKM. D'autant que la candidate a en plus été contrainte de suspendre sa campagne a deux reprises pour se rendre au chevet de son père, François Kosciusko-Morizet, maire UMP de Sèvres (Hauts-de-Seine), victime d'un AVC lundi 25 novembre à l'âge de 73 ans.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Anne Hidalgo Nathalie Kosciusko-Morizet UMP
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7768156491
Municipales à Paris : la campagne de NKM plombée par les ennuis
Municipales à Paris : la campagne de NKM plombée par les ennuis
DÉCRYPTAGE - Nathalie Kosciusko-Morizet doit faire face à de nombreux obstacles dans sa campagne pour la mairie de Paris.
https://www.rtl.fr/actu/politique/municipales-a-paris-la-campagne-de-nkm-plombee-par-les-ennuis-7768156491
2013-12-21 17:44:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/pKM3zXLQmNZyeUdoj0TzhA/330v220-2/online/image/2013/1221/7768158548_en-campagne-pour-les-municipales-nathalie-kosciusko-morizet-pose-le-16-decembre-2013-a-paris.jpg