2 min de lecture Arnaud Montebourg

Municipales 2014 : la campagne anti-FN du Parti socialiste

DÉCRYPTAGE - Manuel Valls a fait le tour des villes dans lesquelles le parti de Marine Le Pen a une vraie chance de l'emporter.

Manuel Valls, le 22 janvier 2014.
Manuel Valls, le 22 janvier 2014. Crédit : AFP
Romain Renner
Romain Renner
Journaliste RTL

"Je vais gagner là où va Valls (...) Il considère que le FN constitue une menace. Vous suivez Valls à la trace et vous savez où je vais gagner". Si Marine Le Pen ironise, c'est qu'elle sait que le PS et l'UMP craignent les résultats de son parti aux élections municipales. Voilà plusieurs semaines que le gouvernement envoie Manuel Valls aux quatre coins de la France pour mobiliser l'électorat de gauche dans les villes où le FN a de vraies chances de l'emporter.

Le ministre de l'Intérieur s'est notamment rendu à Forbach, où Florian Philippot est en bonne position pour réaliser une performance. Partant de ce principe, Jean-François Copé a également fait le déplacement dans cette commune de 22.000 habitants. Cette campagne anti-FN menée par le PS ne laisse pas Marine Le Pen indifférente. "Il "ferait mieux de courir après les délinquants", déclarait-elle, il y a quelques semaines.

Publication d'un "Guide anti-FN"

Et d'en faire un axe pour sa propre campagne : "Plus sérieusement, cela démontre aux Français que ce ministre de l'Intérieur n'est absolument pas préoccupé par la sécurité de nos compatriotes mais uniquement par les résultats électoraux". Arnaud Montebourg, qui va débattre avec elle ce dimanche 23 février sur RTL, en prend, lui aussi, pour son grade. Le ministre du Redressement productif avait effectué un déplacement au côté de Manuel Valls. "Ils n'ont plus aucune notion de ce qu'est une mission ministérielle, de ce qu'est l'intérêt général. Ils sont dans la défense des intérêts électoralistes du Parti socialiste, a-t-elle déploré. C'est pitoyable".

Les élus de la Gauche forte, un courant du PS, sont même allés plus loin en publiant un Guide anti-FN qui entend dénoncer les "mirages" du programme de Marine Le Pen. En huit chapitres organisés sous la forme de questions-réponses, le Guide anti-FN s'attache à démonter les propositions du FN, essentiellement économiques, mais aussi en matière d'immigration ou de décentralisation.

Inquiétude autour du score du FN

À lire aussi
Bernard Cazeneuve, Marion Maréchal et Arnaud Montebourg politique
Marion Maréchal, Bernard Cazeneuve et Arnaud Montebourg "ont un espace politique"

"Marine Le Pen pratique un flou volontairement entretenu pour ratisser large. Parce que le FN reste essentiellement clientéliste : une fois du côté des petits commerçants, il aime aussi les ruraux, les retraités, les PME/PMI, et maintenant les fonctionnaires... Quitte à tenir des discours contradictoires", est-il écrit dans cet ouvrage paru le 5 février dernier.

Une mobilisation inédite qui en dit long sur le crédit accordé par la majorité aux sondages annonçant qu'un tiers des Français serait prêt à voter pour les listes du Front national ainsi que celles faisant du parti de Marine Le Pen l'un des favoris des prochaines élections européennes.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Arnaud Montebourg Front national Manuel Valls
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants