1 min de lecture Mort de Johnny Hallyday

Johnny Hallyday "était profondément Français", se souvient Manuel Valls sur RTL

INVITÉ RTL - L'ancien Premier ministre a estimé qu'avec la disparition de Johnny Hallyday, "c'est une part de la France" qui s'en va.

L'invité de RTL
Johnny Hallyday : "C'est une part de nous-même et une part de la France qui part", dit Manuel Valls
Crédit Média : RTLnet Crédit Image : Denis ALLARD-POOL/SIPA
Voir la suite

Laeticia Hallyday l'a annoncé à l'AFP à 2h44, mercredi 6 décembre. Johnny Hallyday, celui avec qui elle a partagé sa vie pendant 22 ans, est décédé des suites d'un cancer du poumon dans la nuit du mardi 5 au mercredi 6 décembre. La disparition de l'artiste, aux 57 ans de carrière et 50 albums, a ému des millions de Français, tant la carrière et le personnage de Johnny sont entrés dans la légende.

L'ancien Premier ministre Manuel Valls avait noué une relation d'amitié dans les dernières années de la vie du chanteur. Invité de RTL, il dit ressentir "beaucoup de tristesse". "On s'y attendait tous bien évidemment. Mais quand arrive ce moment, cette annonce, c'est forcément un choc."

Politiquement, Johnny Hallyday se revendiquait de droite. Le chanteur, qui n'avait pas voté depuis le départ du général De Gaulle hormis pour le Traité de Maastricht, a accompagné les présidents de la République qui se sont succédé. Tous les politiques l'ont courtisé. Pour Manuel Valls, "il était profondément Français." "C'est une part de nous-même et une part de la France qui part. C'est une star, une de nos stars françaises, elles ne sont pas si nombreuses." 

Il a apporté une démesure

Manuel Valls
Partager la citation

Manuel Valls évoque enfin le premier concert de Johnny Hallyday auquel il a assisté en tant que "fan" au Stade de France. "En 1998, dans ce stade qui résonnait encore des exploits de l'équipe de France (de football, ndlr), il a apporté quelque chose de très particulier, une démesure, une performance, un rapport au public. Il y avait quelque chose de bluffant : la musique lui donnait une puissance, une force. On l'a vu avec les Vieilles Canailles."

La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés