3 min de lecture Affaire Cahuzac

Moralisation de la vie politique : Ayrault décidé à aller vite

Pour tenter d'éteindre l'incendie provoqué par l'affaire Cahuzac, l'exécutif promet une loi pour moraliser la vie publique et sanctionner les mensonges et fautes des responsables politiques.

micro générique
La rédaction numérique de RTL

Jean-Marc Ayrault, dans la lignée de la promesse de François Hollande lors de son allocution télévisée au lendemain des aveux de Jérôme Cahuzac, sur une rapide légifération sur les comportements des élus, a annoncé lundi qu'il recueillera jeudi les propositions des principaux responsables du Parlement pour moraliser la vie publique, précisant également que les membres du gouvernement publieront leurs déclarations de patrimoine, comme l'ont fait certains députés, d'ici au 15 avril.

Jeudi, "le Premier ministre recevra les présidents des deux assemblées et les présidents des groupes parlementaires afin de recueillir leurs propositions et leurs réactions sur les mesures envisagées par le gouvernement" dans la foulée des aveux de l'ex-ministre du Budget Jérôme Cahuzac, indique Matignon dans un communiqué. "Le projet de loi sera présenté au Conseil des ministres le 24 avril, avant d'être soumis au Parlement selon un calendrier permettant son adoption avant l'été", précise Matignon, qui compte bien agir vite et répondre aux demandes de certains élus, notamment à l'UMP, qui ont déjà proposé des projets de loi sur des sanctions contre les élus coupables de mensonges devant la représentation nationale.

Fabius dément une révélation de Libération sur un compte en Suisse

Une manière de desserrer l'étau de la suspicion après que Libération a électrisé l'atmosphère, déjà fébrile, se faisant l'écho en une d'une "rumeur" prêtant au chef de la diplomatie française un compte en Suisse, une piste "explorée" par Mediapart, à en croire le quotidien. "Il n'existe à Mediapart que ce qui est publié sur notre site", a cependant pris soin de souligner un journaliste du site d'information, tandis que Laurent Fabius a "formellement démenti" les assertions du journal, promettant "des procédures juridiques".
 
Visiblement affecté par la tournure des événements, François Hollande y a de nouveau fait allusion, au cours de la réception lundi des skippers du Vendée Globe, comme il l'avait fait samedi lors d'une brève visite sur ses terres corréziennes. Les Français "s'interrogent", a relevé le chef de l'Etat: "Est-ce que le cap est bon, est-ce que la direction est bien la plus courte pour arriver à l'essentiel, est-ce qu'au-delà des tumultes, des turbulences, nous pouvons réussir?"

>
La loi sur la moralisation de la vie politique par Alain Duhamel Crédit Média : Alain Duhamel | Durée : | Date :

Sanction plus sévères

Le communiqué rappelle que "le Premier ministre prépare avec les ministres concernés, et sous l'autorité du président de la République, un ensemble de mesures, en vue d'assurer la transparence complète sur les patrimoines des responsables politiques et des collaborateurs des ministres, du président de la République et du Premier ministre, de sanctionner plus sévèrement les manquements à la loi en matière financière et aux règles de déontologie et de probité, et de renforcer la lutte contre la fraude fiscale et les paradis fiscaux".

À lire aussi
Jérôme Cahuzac, le 15 mai 2018 médecine
Les infos de 6h - Jérôme Cahuzac devient médecin à l'hôpital de Bonifacio

"Recréer de la confiance"

Jean-Marc Ayrault
Partager la citation


Selon Matignon, ces mesures "feront l'objet d'une communication au Conseil des ministres" de mercredi.  "Dans l'immédiat, les déclarations de patrimoine de tous les membres du gouvernement seront publiées d'ici le 15 avril, à l'instar des déclarations d'intérêts qui sont déjà disponibles sur le site internet du gouvernement", précisent encore les services du Premier ministre alors que Jérôme Cahuzac pourrait être poursuivi en justice pour avoir menti dans la déclaration de patrimoine qu'il a signée à son entrée dans le gouvernement.

Sans attendre et devant le risque d'une décrédibilisation encore plus profonde du pouvoir et de la classe politique, près de onze mois après l'élection de François Hollande à l'Elysée, le Premier ministre a décidé d'agir vite. Et notamment avec la publication de la déclaration de patrimoine des ministres, "de nature à recréer de la confiance" dans le personnel politique selon Ayrault.

>
L'exécutif s'active sur la moralisation : les explications de Marie-Bénédicte Allaire Durée : | Date :



La rédaction vous recommande

Lire la suite
Affaire Cahuzac Info Affaire Cahuzac
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants