1 min de lecture Syndicats

Moins d'un Français sur deux juge les syndicats utiles

Seuls 31% des Français interrogés considèrent qu'ils sont représentatifs des salariés.

Des manifestants agitent des drapeaux du syndicat CGT le 12 avril 2014 à Marseille.
Des manifestants agitent des drapeaux du syndicat CGT le 12 avril 2014 à Marseille.
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

La crise du syndicalisme en France ne connaît pas de répit. Alors que la baisse du pourcentage de salariés syndiqués continue de se poursuivre (7% de salariés syndiqués), moins d'un Français sur deux (45%) juge les syndicats utiles et moins d'un sur trois (31%) pense qu'ils sont représentatifs des salariés. 

Selon ce sondage réalisé pour Axys Consultants, Le Figaro et BFM Business, 54% des personnes interrogées estiment que les syndicats ne jouent pas un "rôle utile". Dans le détail, les salariés du public sont plus nombreux (57%) à les juger utiles que les salariés du privé (48%). La défiance augmente aussi parmi les travailleurs des catégories populaires

Des syndicats de lutte plutôt que de concertation

Les Français leur font toutefois confiance pour défendre les intérêts des salariés (56%) mais sont moins nombreux à s'y fier (44%) pour négocier des accords gagnant-gagnant avec le patronat. Plus de deux tiers des Français (67%) disent aussi ne se sentir proches d'aucun syndicat

A la veille de la Fête du travail, le sondage ne présage pas d'importants mouvements de foule pour les manifestations traditionnelles de la journée du 1er mai. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Syndicats Salariés Patronat
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants