1 min de lecture Politique

Marine Le Pen : "Merah, la partie émergée de l'iceberg"

L'affaire Merah continue de s'immiscer dans la campagne électorale. Après François Bayrou, Marine Le Pen est revenue sur le drame de Toulouse lors d'un meeting à Bouguenais, près de Nantes dimanche après-midi. La candidate du Front National a choisi de taper dur. Elle a fait de ces tueries un exemple des dangers, selon elle, que l'immigration entraîne.

studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et Jérôme Florin

"L'expression paroxystique d'une gangrène"

Marine Le Pen a en effet expliqué que Mohamed Merah était "peut-être la partie émergée de l'iceberg".

"Cette affaire est la conséquence la plus cruelle et la plus visible d'un mal très répandu", a-t-elle ajouté. C'est "l'expression paroxystique d'une gangrène qui se développe à vitesse grand V". "Combien de Mohamed Merah dans les avions, les bateaux, qui chaque jour arrivent en France remplis d'immigrés ?", s'est-elle interrogée. "Combien de Mohamed Merah parmi les enfants de ces immigrés non assimilés ?".

La candidate frontiste s'est de nouveau engagée à réduire l'immigration légale de 200.000 à 10.000 entrées par an. Un objectif qui serait atteint, selon elle, au terme de son éventuel quinquennat.

"L'infâme Mélenchon" pris pour cible


La candidate Front National à la présidentielle, Marine Le Pen, s'en est également pris avec virulence au candidat du Front de Gauche, Jean-Luc Mélenchon, qu'elle a qualifié "d'infâme" et a fait huer à plusieurs reprises lors de son meeting.
  
Relevant l'absence de M. Mélenchon à Montauban lors de l'hommage aux victimes de Mohamed Merah à Toulouse et dans la préfecture du Tarn-et-Garonne, Marine Le Pen a déclaré qu'il préférait "être dans quelque banlieue" et qu'il "distingue les Français selon la couleur de leur peau".

"A Montauban, il aurait vu que l'armée française, l'armée de la République regroupe dans une même fraternité d'armes des soldats de religions différentes, d'origines diverses, tous sont les soldats de la France", a-t-elle déclamé, très applaudie par 1.500 personnes selon l'estimation du FN.

"Les élites instillaient l'idée que j'aurais une responsabilité dans ces crimes", a-t-elle poursuivi. "Ces infâmes, François Bayrou et Jean-Luc Mélenchon, sont politiquement et moralement disqualifiés", a-t-elle ajouté. "Mais ils sont des candidats du système alors aucune pression ne s'exerce sur eux, le système leur accorde une totale impunité", a-t-elle martelé.

2012 et vous OK

Lire la suite
Politique Marine Le Pen Front national
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7745918147
Marine Le Pen : "Merah, la partie émergée de l'iceberg"
Marine Le Pen : "Merah, la partie émergée de l'iceberg"
L'affaire Merah continue de s'immiscer dans la campagne électorale. Après François Bayrou, Marine Le Pen est revenue sur le drame de Toulouse lors d'un meeting à Bouguenais, près de Nantes dimanche après-midi. La candidate du Front National a choisi de taper dur. Elle a fait de ces tueries un exemple des dangers, selon elle, que l'immigration entraîne.
https://www.rtl.fr/actu/politique/mohamed-merah-la-partie-emergee-de-l-iceberg-7745918147
2012-03-26 08:00:00