1 min de lecture Mistral

Mistral : "Hollande ridiculise la France", estime Mélenchon

Le leader du Parti de gauche a estimé que le président "ridiculisait" la France en refusant de livrer les Mistral.

Jean-Luc Mélenchon, le 24 août 2014, à Saint-Martin-d'Hères. (archives)
Jean-Luc Mélenchon, le 24 août 2014, à Saint-Martin-d'Hères. (archives) Crédit : JEAN-PIERRE CLATOT / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Jean-Luc Mélenchon a déploré vendredi 14 novembre la "ruine" de la réputation de l'armement français alors que François Hollande refuse toujours de livrer un premier navire Mistral à la Russie. Le leader du Parti de gauche a estimé que le président "ridiculisait la France".

"La France aurait dû livrer aujourd'hui (vendredi) à la Russie un premier navire Mistral sur lequel 400 marins russes se sont formés à Saint Nazaire depuis plusieurs mois", écrit-il dans un communiqué.

Cette diplomatie floue et hypocrite n'est que le paravent de l'alignement odieux de notre pays sur la politique guerrière des Etats-Unis contre la Russie

Jean-Luc Mélenchon
Partager la citation

François Hollande "parle de 'conditions non réunies' concernant l'Ukraine, sans que ces conditions n'aient jamais été précisées. Cette diplomatie floue et hypocrite n'est que le paravent de l'alignement odieux de notre pays sur la politique guerrière des Etats-Unis contre la Russie", ajoute-t-il.

Ce nouveau coup pourrait être fatal aux chantiers de Saint Nazaire

Jean-Luc Mélenchon
Partager la citation

Selon Jean-Luc Mélenchon, "ce retard de livraison expose le pays à un nouveau gâchis financier et industriel. Ce nouveau coup pourrait être fatal aux chantiers de Saint Nazaire. Il ruine la réputation de l'armement français pour tous ceux qui se tournent vers lui dans le but de conserver leur indépendance et de se soustraire à la domination des empires".

Le refus français serait une trahison de la parole donnée

Jean-Luc Mélenchon
Partager la citation
À lire aussi
Isère : sept mises en examen dans une affaire de pédophilie sur trois enfants faits divers
Mort de deux jeunes du quartier Mistral à Grenoble : que s’est-il passé ?

"Le refus français serait une trahison de la parole donnée", prévient-il, exhortant le chef de l'Etat à "honorer le contrat signé avec la Russie".

La France a jusqu'à fin novembre pour livrer un premier navire de guerre Mistral à la Russie si elle ne veut pas s'exposer à de "sérieuses" demandes de compensation, a déclaré vendredi une source russe "haut placée" citée par l'agence Ria Novosti.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mistral Jean-Luc Mélenchon Russie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants